Hippisme

Think Twice a été touchée par la gourme

Ce n’aurait pu être qu’une rumeur farfelue comme il en existe des dizaines dans notre milieu, sauf que celle là a malheureusement pris un caractère officiel. L’un des intéressés s’est en effet fendu d’une déclaration officielle très forte pour y réagir. Il s’agit en l’occurrence de l’entraîneur de l’écurie Baati, Olivier Benoist qui a tenu à jouer franc jeu dans le but de rassurer le public au sujet de sa championne.

Lauréate de deux courses principales cette année (Derby des 3ans, Grand Prix de l’Elevage) Think Twice (Bold Quest) est le grand leader de sa promotion et énormément d’espoir repose sur elle. Malheureusement, la championne de Taher Baati qui compte sept victoires et quatre places en douze sorties, n’a plus été revue en compétition depuis la fin du mois de juin dernier. La gourme, une maladie très contagieuse (aussi appelée angine du cheval) a été confirmée par son entraîneur Olivier Benoist. Joint par téléphone ce mercredi, le professionnel français nous a expliqué : « Comme tous mes chevaux, Think Twice a été touchée par cette maladie au début de l’été et c’est pourquoi elle n’a pas couru durant les trois derniers mois. Mais aujourd’hui, tout semble rentré dans l’ordre et la pouliche travaille bien le matin à l’entraînement. Simplement, j’ai eu beau éplucher tout le programme, elle n’a qu’une seule course à sa disposition avant le Grand Prix des Éleveurs (INT-1.750m). Du coup, à moins que la SOREC le modifie, elle se préparera pour la belle dans cette épreuve. » Rendez-vous est donc pris avec l’attachante fille de Bold Quest, vraisemblablement dans ce Prix Deauville (A-1.700m) qui se tiendra le 28 octobre sur l’hippodrome de Khemisset. En attendant, Bauhinia (Mon Ali) qui avait été son bourreau à deux reprises la saison passée, va tenter de marquer les esprits pour son grand come-back ce vendredi après-midi dans le Prix Fille de Victoire (A-1.900m) à Casa-Anfa. « Think Twice ne pouvait pas participer à ce tournoi, a ajouté son mentor. Les conditions de course l’auraient obligé à porter beaucoup trop de poids.» Souhaitons simplement que leur chemin se croisera à nouveau lors du Meeting International du Maroc. 

Partager
LIRE AUSSI
Europe : Trois Derby au programme ce week-end
Grand Prix Moulay Abdellah : Kanzaman joue un tour à ses rivaux !
France : Didier Guillemin poursuit son festival chez les PA de 3 ans