Hippisme

Prix Nisrine (A) : Pigasus sur les traces de Jalis


Lequel des deux allaient-ils triompher dans le Prix Nisrine (A-1.300m) lundi dernier à Khemisset pour leur première confrontation : Pigasus (Dovil Boy) ou Dragkey (Dragon Pulse) ? C’est finalement le représentant du Haras Royal les Sablons qui s’est montré nettement le plus fort.

Loin de se laisser impressionner par l’opposition, Pigasus (Dovil Boy) a confirmé qu’il était bien l’un des meilleurs sprinters si ce n’est le meilleur du circuit actuellement. Et de quelle manière ! Car en plus de conserver son invincibilité sur les parcours réduits et de triompher pour la septième fois de sa carrière, le représentant du Haras Royal les Sablons a surtout laissé une superbe impression. Il a triomphé pratiquement de bout en bout, l’écart à l’arrivée de deux longueurs avec Dragkey (Dragon Pulse), reflétant bien l’énorme valeur qu’il a réalisé dans cette course A. Rappelons que son rival a reçu dernièrement une note de 41 par les handicapeurs de la SOREC -soit la cinquième meilleur valeur pour un MOR- lui qui a remporté la saison passée le Prix de la Direction des Partenaires (CP-1.200m). Le ton semble donc d’ores et déjà donné pour le 15 mars prochain où Pigasus sera l’un des grands favoris de cette compétition considérée comme le nec plus ultra des sprinters. L’élève de Joël Seyssel devrait tenter de marcher sur les traces du crack-sprinter Jalis (Rhadir) le dernier MOR à avoir remporté cette “CP” pour les Sablons (en 2005). Il devra toutefois composer ce jour-là probablement avec Dragkey, lequel réalise également une bonne valeur ici, car après longtemps galopé à l’extérieur du futur lauréat, ce représentant du Docteur Azeddine Sedrati n’a rendu les armes que dans les 100 derniers mètres. Il devance finalement de huit longueurs son compagnon d’écurie, Ditesal (Dijeer), qui précède lui-même nettement Dawaleyf Grine (Il Warrd), Bachata (Jan Vermeer) et Isvraya (Best of Luck).

Un frère de Waddan
Pigasus (Dovil Boy) est né au Haras Royal les Sablons. Il est issu du croisement entre Dovil Boy (Clodovil) et une jument restée maiden, La Plesse (Montjeu) qui a également donné Waddan (Air Chief Marshall) lauréat de 10 courses et cinquième en 2017 du Grand Prix du Prince Moulay Rachid (CP-1.750m). La deuxième mère, Antioquia (Singspiel) s’est imposée en France dans le Prix Fille de l’Air (Gr3-2.100m). Outre La Plesse, elle est également à l’origine de Nolohay (Dubawi) troisième d’un Prix Greffulhe (Gr2-2.000m). C’est la même famille que la grande championne, Riverqueen (Luthier).


Partager
LIRE AUSSI
Prix Avicenne (D) : Aya peut perdre son statut de maiden
Mannild efface ses derniers échecs !
Prix Outaif (A) : Moubkhal s’envole, Mazahills sombre