Hippisme

Prix Med Zerktouni (CP) : Nifal Maamora et Bihie pour sauver l’honneur des MOR

Les MOR auront deux représentants au départ de cette course principale créée en 2016 : Nifal Maamora (Nizam) et Bihie (Dahess) qui devront sortir le grand jeu pour repousser les importés.

Pourriez-vous déterminer combien de « CP » ou de course A pour tous pur-sang arabes de 4 ans et plus ont eu lieu au Maroc depuis le début de l’année ? Une petite dizaine. Et combien les MOR en ont en remportées ? Zéro. Voilà une bonne raison de s’inquiéter alors que se profile dimanche à Khemisset le Prix Med Zerktouni (CP-1.700m) où cinq importés défient deux nés et élevés. Certes, ces derniers sont des éléments de grande valeur, mais il leur faudra être au top pour ouvrir la marque cette année.

Vers un nouvel exploit du roi des MOR ?
Les deux chevaux arabes du stud-book marocain alignés au départ sont Nifal Maamora (Nizam) et Bihie (Dahess). Deux sujets au profil opposé. Nifal Maamora, le pur-sang arabe le plus riche de l’histoire des courses marocaines, a encore réalisé une brillante saison, conservant son titre dans la Coupe de Vitesse des pur-sang arabes (CP-1.200m) ainsi que dans le Prix Ville Lumière (A-1.700m) à chaque fois avec la manière. Toujours au sommet de son art malgré ses huit ans, il apparaît de taille à dominer les importés, lui qui a déjà eu l’occasion de le faire par le passé. Pour Bihie, les interrogations s’accumulent aux doutes. Depuis qu’il est revenu en compétition après sa deuxième saison de monte, le champion de Abdellah Ramdi est l’ombre de lui-même, bien loin de la valeur qu’il l’a vu remporter facilement deux A en janvier dernier. Très froid dans le Prix Soleil (8ème), il n’a jamais fait illusion dans le Prix Chahid (7ème) ce qui est vraiment inquiétant. La seule bonne nouvelle, c’est de le voir prendre le départ ici.

Une opposition très relevée
Face à eux, l’opposition est de grande qualité. Eric Legrix a décidé d’aligner Kerchera (Kerbella) après sa troisième place dans le Prix Jawahir (Listed PA). Son élève, quadruple lauréat au niveau Listed PA et troisième du dernier GP du Roi Mohammed VI (Gr3 PA-2.100m) va tenter de remporter pour la deuxième fois cette épreuve. Bien connus à ce niveau, Diabolo Hypolite (Nashwan Al Khalidiah) et Jazzar (Mahabb) qui avaient terminé dans cet ordre en novembre dernier à l’arrivée du GP de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan (Gr3 PA-1.900m) possèdent également des titres à faire valoir. Deuxième il y a quelques semaines du Prix Jawahir (Listed PA-2.100m), Syndella (Scoubidou de Carrere) est en grande forme à l’inverse de Al Antara (Akbar) un ancien vainqueur du « Mohammed VI » pas revu en piste cette année et qui va disputer sa première course pour le compte de Mohamed Ounejma.

Partager
LIRE AUSSI
Le tandem Charty-Amenai a le vent en poupe !
Heureuse de Grine, un après ‘’Dawaleyf’’ !
Cloistered continue sa marche en avant !