Hippisme

Prix Med Zerktouni (CP) : Adi de Saint Lon en crack


Après ses différentes démonstrations au niveau Listed PA depuis le début de l’année, le champion de Zakaria Semlali n’a pas eu à nouveau à forcer son talent pour remporter la première “CP” de sa carrière. Le fils de Al Saoudi confirme qu’il est bel et bien le meilleur pur-sang arabe évoluant actuellement sur le circuit marocain.

Prix Jawahir (Listed PA-1.900m) – Prix Sheikh Zayed (Listed PA-A.1900m) – Prix Ouarzazate (Listed PA-2.100m)- Prix Med Zerktouni (CP-1.700m). Et de quatre ! Déjà quatre épreuves majeures du circuit national pour Adi de Saint Lon (Al Saoudi) en 2019 ! Lundi après-midi à Khemisset, l’élève du jeune Jawad Hariti a réalisé, sur une distance un peu courte pour ses réelles préférences (1.700m), une nouvelle grande performance en s’imposant très facilement. Après avoir galopé derrière les leaders, le cheval leur a pris l’avantage au bout de la ligne d’en face avant d’encore accélérer. Dans la ligne droite, son jeune partenaire Amine Moughat -qui est entré au top 10 des jockeys marocains cette année- n’a pas eu besoin de lui demander grand chose -voire rien du tout dans les 200 derniers mètres- pour s’imposer avec une avance de six longueurs. La marque des bons ! En tout cas, il permet à Zakaria Semlali d’inscrire son nom au palmarès de cette joute pour la deuxième fois, deux ans après Autza (Jaman). Mais surtout, “Adi” franchit la barre symbolique du million de dirhams de gains en compétition.

Adi de Saint Lon, et maintenant la France ?
Depuis son impressionnant succès face au visiteur français Aoun (Mahabb), puis sa victoire face à son compagnon d’écurie Djarabb des Forges (Sarrab), Adi de Saint Lon (Al Saoudi) s’était déjà propulsé chef de file chez les pur-sang arabes d’âges du circuit marocain. Avec ce nouveau succès, le cinquième de rang, ce statut de leader n’en est qu’entériné. Et même de toute évidence, le 6 ans élevé en France par Michel Poydenot s’annonçe d’ores et déjà comme le favori du prochain GP Mohammed VI (CP-2.100m) même si d’ici là -c’est à dire d’ici fin octobre – les pur-sang arabes d’âges disposent du Prix Allal Ben Abdellah (Listed PA) pour prendre la température en vu du jour “J”. En tout cas, en attendant d’en savoir un peu plus sur la suite de son programme, certains bruits de couloirs laissent penser que Adi de Saint Lon pourrait quitter le Maroc prochainement afin d’aller tenter sa chance durant l’automne au départ de la Qatar World Cup (Gr1 PA-2.000m). Rumeurs ou murmures ? Un dossier « Adi » donc à suivre….

Majida Maamora prend le leadership chez les MOR
Une chose est sûre, face à un tel compétiteur, la deuxième place de Majida Maamora (Majd Al Arab), conservée de peu face aux FR Fawzi Al Mels (Baseq Al Khalediah) ainsi que Syndella (Scoubidou de Carrere) vaut bien toutes les victoires. D’ailleurs, pour seulement sa sixième sortie, bien que la pouliche ait perdu son invincibilité, on peut affirmer que cette 4 ans présentée par l’écurie Jalobey Racing sort véritablement de l’ordinaire, d’autant qu’elle venait de devancer dernièrement Nifal Maamora (Nizam) et Moubna (Moubtassim). Malheureusement, l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur PA ayant appartenu à une écurie marocaine dans l’histoire, était présent sur son chemin à Khemisset ce lundi après-midi.

08/0/19 Khemisset : Meilleur pur-sang arabe d'âge tous chevaux de l'année avec mérite, le représentant de Zakaria Semlali l'a encore prouvé d'une belle manière cette après midi dans le temps fort prix Mohamed Zerktouni CP 1700m. Après avoir patienté près de chevaux de tête, l'élève du jeune Jawad Hariti a accéléré de belle façon au début de la ligne droite pour surclasser le lot et filer au poteau. La deuxième place à été prise par la "Jalobey" Majida Maamora.

Publiée par Derby Hippisme sur Lundi 8 juillet 2019


Partager
LIRE AUSSI
Nifal Maamora veut relever Kanzaman de ses fonctions !
France : Insandi sixième pour sa deuxième sortie
En bref : Famous Mark, l’épouvantail