Hippisme

Prix Grande Dame (A) : Plaisir de Grine et Aazam de Grine posent leurs jalons pour le Derby


Première épreuve préparatoire au prochain Prix Zakaria Hakam/Derby des 3 ans (CP-1.750m), le Prix Grande Dame (A-1.900m) qui tenait le haut de l’affiche lundi dernier sur l’hippodrome de Khemisset, a été riche en enseignements avec la très nette domination des deux représentants de M’hammed Karimine : Plaisir de Grine (Striking Desire) et Aazam de Grine (Hermival) qui nous ont offert une superbe lutte tout au long de la dernière ligne droite.

Invincible Zarnit (Motivator), Spohn (Manduro), Heureuse de Grine (Colossus), Ouiper (Whipper)…..Et maintenant Plaisir de Grine (Striking Desire) ainsi que Aazam de Grine (Hermival). Depuis le début de l’année, l’écurie de M’hammed Karimine connait une grande réussite avec ses pur-sang anglais de 3 ans, car après avoir notamment gagné le Prix Tulip II (A-1.300m) ou encore le Prix Tiffauge (B-1.750m) voilà que les oranges fluo ont décroché lundi dernier à Khemisset le Prix Grande Dame (A-1.900m). Et la victoire dans cette épreuve préparatoire au prochain Prix Zakaria Hakam/Derby des 3 ans (CP-1.750m) ne souffre d’aucune contestation : premier atout de M’hammed Karimine, Plaisir de Grine s’est tout d’abord placé à l’extérieur du leader et, quand Abderrahim Faddoul l’a lancé à la sortie du tournant final, seul son compagnon d’écurie Aazam de Grine s’est montré en mesure de le suivre. Les deux élèves de Eduardo Buzon-Bobillo se sont alors livrés une superbe lutte, ne faisant qu’accentuer leur avance pour franchir le poteau en tête dans un ordre inchangé et avec huit longueurs d’avance sur le “Sedrati” Lastrag Fal (Last Crusade). M’hammed Karimine qui affichait un sourire évocateur après l’épreuve, voit donc ses deux poulains se hisser au sommet de la génération chez les nés et élevés de 3 ans. Et en toute logique, tous deux devraient être difficile à devancer dans la “belle” qui se tiendra le vendredi 15 mars prochain sur l’hippodrome de Casa-Anfa -à noter qu’il reste encore une préparatoire à se disputer avec le Prix Vifil (A-1.750m). En tout cas, quand on voit comment les Karimine dominent les bonnes courses pour pur-sang anglais de 3 ans depuis le début de l’année, on peut d’ores et déjà se dire que cette écurie pourrait réaliser un festival dans les CP pour 3 ans durant les prochains mois.

Plaisir de Grine ouvre son palmarès
Sixième pour ses débuts puis deux fois deuxième face aux importés, Plaisir de Grine (Striking Desire) courrait pour la première fois dans une course A. Dans la ligne droite, même si Abderrahim Faddoul a dû le rappeler à l’ordre un court instant, le poulain s’est montré courageux pour repousser la bonne attaque de Aazam de Grine (Hermival). Confié au jockey maison Yohann Bourgois, ce dernier qui l’avait devancé lors de leur débuts communs, n’avait pas été revu en piste depuis cette tentative qui remontait au 7 décembre dernier.

Le premier produit de Ma Joie
Comme Aazam de Grine (Hermival), Plaisir de Grine (Striking Desire) est né chez Karimin Stud. C’est un fils de l’étalon appartenant à Rachid Hasnaoui, Striking Desire (Smart Strike) lequel compte deux vainqueurs de courses principales chez les anglo-arabes (Aykoun Ras Almaa et Salamarasalmaa) mais qui ne s’était jamais vraiment distingué chez les pur-sang anglais. La mère de “Plaisir”, Ma Joie (Montjeu) avait été payée 23.000 euros chez Arqana. C’est un montant élevé pour le Maroc mais après s’être bien comportée à plusieurs reprises en France, elle avait remboursé une bonne partie de son prix d’achat en signant quatre victoires dans le Royaume. Plaisir de Grine est son premier produit. Ajoutons que la deuxième mère, Hideaway (Cape Cross) avait décroché son black type en remportant le Grand Prix du Lion d’Angers (Listed).


Partager
LIRE AUSSI
Prix Noir et Or (C) : Warscip à l’aube d’une belle saison
Redwan menace les géants !
Espagne : Soupha et Dream of Glory attendues ce dimanche à Madrid