Hippisme

Prix Dinar (C) : Un grand jour pour Houda Lambarki Drissi


Programmé lors de la réunion organisée lundi dernier à Khemisset, le Prix Dinar (C-1.900m) a sacré le 5 ans des Sablons, Kouzan (Sensible) qui s’est imposé au prix d’une belle ligne droite. Mais plus que cette victoire, retenons le premier succès en compétition de sa partenaire, Houda Lambarki Drissi.

Du grand art ! La cavalière de Joël Seyssel a installé son partenaire au sein du peloton dans les premiers mètres de course. Bien détendu, le cheval est revenu progressivement sur les talons de Show of Grine (Best of Luck) et Shogun (Hermival) qui avaient pris rapidement les commandes du peloton. Dans l’ultime courbe, Kouzan (Sensible) était bien posé. Ensuite, Houda a été bien avisée en lui demandant de plonger vers la corde, à l’entrée de la dernière ligne droite. Même si le “Jalobey” Shogun semblait encore capable de lui résister à cet instant du parcours, Kouzan est quand même parvenu à le remonter pour remporter la troisième course de sa carrière après le Prix Hardati (D-1.750m) fin 2018 et le Prix Marelle (B-1.400m) deux saisons plus tôt. Mais au-delà toutes ces victoires, le fils du regretté Sensible a permis à sa partenaire d’ouvrir son palmarès en compétition, tout ça avec la casaque des Sablons et face aux meilleurs pilotes du circuit : “ Vous ne pouvez pas imaginer à quel point ce succès me remplit de bonheur. C’est une chose grandiose, magnifique et je remercie Dieu de m’avoir donné cette chance avec la casaque du Haras Royal. Je tiens aussi à remercier Mr Seyssel, l’entraîneur de cette écurie, qui m’a beaucoup encouragée et permis de progresser. C’est un grand monsieur dans la vie, comme sur les pistes.

Houda, quatre ans après Bouchra
Si au Maroc, dans les pelotons, les femmes sont aujourd’hui moins présentes que dans des pays comme la France ou les Etats-Unis, c’est de moins en moins vrai, même si l’écart entre toutes ces nations restent encore nettement perceptible. Là aussi, Houda Lambarki a donc réalisé une grande performance en ouvrant son palmarès lundi à Khemisset. Travaillant aujourd’hui pour le compte du Haras Royal, sous les ordres de Joël Seyssel, la demoiselle de 22 ans compte, depuis 2017, 48 épreuves disputées pour 1 victoire et 12 places. Elle avait effectué son apprentissage à l’institut du Cheval Prince Moulay El Hassan de Rabat avant de tenter sa chance dans plusieurs structures. En début de saison, elle était enfin parvenue à trouver sa place dans une écurie en rejoignant l’équipe des Sablons, s’attirant alors les bonnes grâces de l’entraîneur français. Un succès qui ne fait donc que confirmer la vision et les espoirs placés en elle par ce grand monsieur.

29/07/19 Khemisset : Le représentant du Haras Royal les Sablons, Kouzan (Sensible) offre une première victoire de sa carrière à la jeune jockette Houda Lambarki Idrissi. Après avoir attendu, elle est venue déposer le représentant de Jalobey Racing, Shogun en compagnie de Abderrahim Faddoul. Après sa descente du cheval, la demoiselle a exprimé sa grande joie après cette victoire.

Publiée par Derby Hippisme sur Lundi 29 juillet 2019

 


Partager
LIRE AUSSI
Prix Dkhissa (A) : Frebwa monte en grade
L’écurie Semlali : de petit poucet à compétiteur redouté
Prix Cabalo (A) : Dynamite Mus confirme son retour en grâce