Hippisme Non classé

Prix de la Direction des Partenaires (CP) : Espérons que le meilleur gagne


Avec autant de participants (16), il faut souhaiter que la meilleure valeur du lot soit sacré number one des sprinters…..Rien n’est moins sûr.

L’hippodrome de la capitale économique sacre, ce vendredi après-midi (aux alentours de 16h00), le meilleur sprinter du circuit. Et exceptionnellement, vu le nombre important de participants, le quinté + va fonctionner sur cette épreuve et il faut s’en réjouir. A condition cependant que le meilleur gagne, ce qui est loin d’être garantie sur un tel parcours, où les places dans les stalles sont souvent déterminantes….

“Seyssel” hérite du 16/16 avec Pigasus

Le maître es entraîneur, Joël Seyssel a présenté l’un de ses derniers gagnant de ce Prix de la Direction des Partenaires (Ex-Prix du P.M.U.M) en 2005, en alignant Jalis (Rhadir) devenu étalon par la suite et à l’origine d’une certaine Lislounja (Jalis). Associé à l’inégalable Gérard Rivases, Jalis restait alors sur 14 victoires et une 2ème place en 15 sorties, son entraîneur ayant su lui concocter un programme idéal. Ce professionnel français n’est pas homme qui engage ses élèves à la légère. D’ailleurs, cette philosophie semble bien lui réussir, car il compte des statistiques exceptionnelles pour un metteur au point possédant un effectif aussi important (70% de réussite dans les 3 premiers). Cette année, au départ de ce Prix de la Direction des Partenaires, il présentera Pigasus (Dovil Boy) impressionnant dernièrement sur le parcours du jour et toujours invaincu sur le sprint. Le fils de Dovil Boy, dont il est le meilleur produit, a couru six fois sur ce type de parcours, après avoir seulement débuté la saison passée l’âge de 3 ans. Car si Joël Seyssel est connu pour la qualité de ses engagement, il l’est aussi par sa patience. Dès lors, même si son élève n’a plus couru depuis son envolée fin janvier sur cette piste, il ne faut pas prendre cette donnée comme un handicap, son entraîneur ayant sans doute voulu lui redonner une certaine fraîcheur. L’entraîneur des Sablons avait alors toute les raisons d’y croire en engageant son élève, un peu moins sûrement en découvrant qu’il avait hérité du numéro 16 dans les stalles. Une position difficile  gérer mais pas insurmontable pour Thami Zergane, d’autant qu’ avec ses 5 kilos d’avantage sur le dos, son partenaire se présente avec la meilleur chance théorique au départ. Dès lors, il semble en mesure de rejoindre Jalis dans l’histoire, en succédant au palmarès de cette épreuve à Dragkey (Dragon Pulse), un Sedrati issu lui aussi du Stud-book marocain.

Cloistered ou la forme de l’entraînement Fellahi

En héritant de l’as au départ, Tahar Fellahi semble avoir eu plus de chance que le représentant des Sablons au moment du tirage au sort des numéros dans les stalles. Ce jeune entraîneur qui a gagné pour la première fois au niveau des “CP” la saison passée, délègue Cloistered (Clodovil) troisième dernièrement sur 2.400m et qui n’a jamais encore couru sur une distance aussi courte que celle d’aujourd’hui. Néanmoins, vu sa qualité et la forme affichée actuellement par tous ses compagnons d’entraînement, elle semble en mesure de créer une belle surprise. Un joli coup de poker à tenter.

Jalal Tarik, armé jusqu’aux dents

Si avant coup, nos deux préférés ne semblent pas offrir toutes les garanties, leurs adversaires pourraient donc profiter d’un éventuel faux pas de leur part. A commencer par Jalal Tarik qui délègue ni plus ni moins que 5 concurrents au départ (le nombre limite) dont Rosenon (Denon) et Dark Bird (Sageburg). Le premier cité est plus habitué à courir sur des distances intermédiaires, mais il est invaincu sur le sprint et sera confié à Abderrahim Faddoul. Donc méfiance. De son côté, Dark Bird est invaincue au Maroc sur les distances réduites. Maintenant possède-t-il la valeur d’un tel lot ? Son entourage doit l’espérer et compte sans doute jouer un bon rôle dans cette épreuve. Néanmoins, le cheval semble avoir fort à faire pour le succès à ce niveau, même si une place demeure à sa portée.

La ligne du Prix Blanc Bleu

Comme souvent, les protagonistes du Prix Blanc Bleu (B-1.200m) seront ambitieux et notamment la Daissaoui, Anchise (Echo of Light) qui devançait Nofoemaypass (Myboycharlie) et Followmeifucan (Elusive City). Mais une revanche ne semble pas à exclure, car le fils de Myboycharlie effectuait sa rentrée ce jour-là, tandis que Followmeifucan n’était pas particulièrement heureuse dans la ligne droite. Maintenant, d’autres peuvent surprendre également, surtout si quelques chevaux venaient à decevoir….Ce que personne ne souhaite pour la beauté de ce sport.


Partager
LIRE AUSSI
El Jadida : L’essentiel du lundi 18 juin
France : Insandi sixième pour sa deuxième sortie
Poule d’Essai des Pouliches (PA) : Moubna succède à Bint Grine !