Hippisme

Prix Carmaux (C) : Atlas, cette montagne marocaine


Favori du Prix Carmaux (C-1.900m) la dernière épreuve du programme vendredi dernier sur l’hippodrome de Casa-Anfa, le MOR Atlas (Colossus) a pris les devants et s’est imposé presque tranquillement sous la conduite de Abderrahim Faddoul. Le prochain Grand Prix du Roi Mohammed V (CP-2.400m) ne pourrait-il pas lui permettre d’en faire autant la semaine prochaine ?

Le Prix Carmaux (C-1.900m) qui était ouvert aux tous chevaux de 4 ans et plus, faisait office de clap de fin pour la réunion au programme vendredi dernier sur l’hippodrome de Casablanca. Et quoi de mieux qu’un futur lauréat de Grand Prix pour clôturer le bal. Un véritable. Son nom : Atlas (Colossus). Car depuis que ce représentant de l’écurie Jalobey Racing est revenu à la compétition cette année, le fils de l’étalon des Haras nationaux, Colossus semble être entré dans une nouvelle dimension. Impressionnant d’aisance pour sa rentrée dans le Prix Blue Boy (C-2.100m) puis seulement devancé d’une encolure par son compagnon d’écurie Famous Mark (Mr Sidney) dans le dernier Grand Prix du Prince Moulay Rachid (CP-1.900m), il a confirmé vendredi dernier qu’il avait sans doute franchi un cap. En véritable patron, comme dans le Blue Boy, le partenaire de Abderrahim Faddoul a contrôlé l’épreuve durant les ¾ du parcours, puis a fait parler sa classe et s’est envolé dans les 400 derniers mètres. De là à dire qu’à l’avenir, il pourrait prendre la relève de Famous Mark au sein du team Jalobey, il est encore prématuré pour répondre à cette question. Néanmoins, ce nouveau succès illustre parfaitement la dimension qu’est en train de prendre ce MOR qui n’a débuté en compétition que l’an passé au mois de juin de ses 3 ans. A tel point que le 17 mai prochain, il pourrait bien être selon-nous, l’adversaire principal non pas de Famous Mark, mais de la jument d’origine américaine Dynamite Mus (Mr Sidney) que certains ont peut-être vendu un peu trop vite comme la grande favorite du prochain Grand Prix du Roi Mohammed V (CP-2.400m) après sa récente démonstration devant le « Karimine », Shining Dawn (Frankel)

Atlas plutôt que Famous Mark ?
Si Famous Mark (Mr Sidney) qui a devancé Atlas sur les 1.900mètres du Moulay Rachid (CP) est un crack, les 2.400mètres ne sont pas vraiment le sport du fils de Mr Sydney. Pour son unique tentative sur ce parcours, il a quand même conclu deuxième l’an passé du GP Prix Mohammed VI (CP-2.400m). Maintenant, son entourage ne l’ayant jamais présenté dans le Mohammed V, va t-il se laisser tenter cette année par une première participation pour le 7 ans ? Pas évident du tout. En tout cas, Atlas n’a jamais couru sur 2.400m. Mais au vu de ce qu’il a démontré en piste depuis le début de l’année, cette distance ne devrait pas lui poser de problèmes. D’abord, lors de sa rentrée victorieuse sur les 2.100 mètres du “Blue Boy”, il a dominé l’opposition de la tête et des épaules. Une superbe impression confirmée quelques semaines plus tard dans le “Moulay Rachid”, où il aurait peut-être été capable de prendre l’avantage sur Famous Mark si la course s’était encore prolongée de quelques hectomètres. Du coup, vu la forme du cheval et ses progrès, c’est suffisant d’après nous pour en faire un prétendant sérieux à la victoire dans le Mohammed V, d’autant qu’il bénéficiera de plusieurs kilos d’avantage sur les importés.

Pour faire comme Sultan, son frère utérin
En tout cas, voir un MOR de 4 ans défier les meilleurs importés du circuit sur 2.400mètres, ce serait un superbe défi et d’une grande sportivité, mais quoi de mieux que l’écurie Jalobey Racing pour réussir ce genre de pari et accompagner les champions dans leur progression. Du GP de Sa Majesté le Roi Mohammed VI (INT) de Safety Meeting (Kingmambo) à celui de Djarnizam Maamora (Nizam), en passant notamment par les victoires au plus haut niveau des exceptionnels Sultan (Sensible), Royal Storm (Royal Assault), Veihdleadoir (Malibu Moon) Billabong (Gentlewave) et bien évidemment Famous Mark (Mr Sidney), la casaque grenat a vraiment marqué de son empreinte l’histoire des courses marocaines. D’ailleurs, elle a déjà remporté à 2 reprises le Grand Prix du Roi Mohammed V, sa dernière réalisation dans cette “CP” remontant en 2014 avec Sultan, le frère utérin d’un certain Atlas……


Partager
LIRE AUSSI
2018, un grand cru pour Coerette
« Abdo » égale le record de victoires de Saïd Madihi
Angleterre-Royal Cavalry of Oman Cup (Gr3 PA) : Philipp Collington avait plus d’un tour dans son sac