Hippisme

Prix Batha (A) : Neville, de la graine de champion


Avant probablement de s’aligner au départ de ce qui devrait être son premier grand objectif de l’année, que sont les Derby Trials (CP-1.300m) qui se tiendront le 24 mai prochain à Casablanca-Anfa, le cheval se devait de triompher aujourd’hui sur cette piste à l’occasion du Prix Batha (A-1.750m). C’est chose faite pour le nouvel espoir de l’écurie Hakam toujours invaincu après quatre sorties en compétition.

L’aptitude des champions est de créer l’unanimité. De rendre les choses les simples, banales. De débat, après le Prix Batha (A-1.750m) l’un des moments les plus attendus de ce vendredi après-midi à Casablanca, il n’y en aura donc pas. Pour quel raison ? Tout simplement car Neville (Zack Country) a encore été impressionnant. Si cette épreuve aurait pu permettre à un sujet de pointer son nez ou de se poser comme adversaire direct, cette préparatoire à la “belle” du mois de mai pour les AA à 25% de 3ans, n’a fait que confirmer l’impression que tous les amoureux des courses partagent depuis le jour de ses débuts : le fils de Zack Country (Country Reel) est – à n’en pas douter – un phénomène. Bien parti avec son numéro 1 dans les boîtes, puis légèrement repris pour être placé dans le sillage des leaders, le partenaire de Zouhair Madihi n’a en effet jamais donné d’émotions à ses supporters. Il s’est décalé du sillage des premiers à l’entrée de la ligne droite et le reste n’a été qu’une simple formalité. Le fait qu’il devance Gardien de Grine (Safir de Lavabre) – un bon témoin- n’est donc pas ce qu’on retiendra. En revanche, on se rappellera avec quelle facilité il est parvenu encore a devancé le lot qui lui était proposé. L’écurie Zakaria Hakam et son entraîneur Eric Legrix peuvent donc continuer à rêver. Une victoire dans la première CP réservée aux anglo-arabes à 25% pour cette génération est plus que jamais d’actualité.

Le frère de Ally
Élevé par l’écurie Zakaria Hakam, Neville (Zack Country) est le premier produit de Zack Country (Country Reel) à franchir le poteau en tête. Né à l’élevage français de la Famille Hakam, ce dernier avait notamment remporté le Mohammed V (CP-2.100m) aux dépens du MOR Mayar (Sensible), tandis que la mère de Neville, Nawal II (Klass Man) a couru à 15 reprises pour 3 victoires. Au haras, elle a notamment donné Nawal Too (Mon Ali) gagnante de 4 courses, mais aussi et surtout Ally (Mon Ali). Cette dernière est la meilleure jument chez les anglo-arabes à 25%, comptabilisant onze victoires et autant d’accessits d’honneur en 22 sorties. Il nous tarde de la revoir en piste contre son rival de toujours, Fitrayn (Husayn).


Partager
LIRE AUSSI
Grand Prix Moulay Ismail : la plus belle d’Akho Amyr Event !
France : La « Karimine » Isalys mériterait la Coupe !
Angleterre-Royal Cavalry of Oman Cup (Gr3 PA) : Philipp Collington avait plus d’un tour dans son sac