Hippisme

News : M’hammed Karimine et Eduardo Buzon se séparent


Depuis la semaine dernière, Eduardo Buzon n’entraîne plus les chevaux de M’hammed Karimine. Après trois années de collaboration étroite, le tandem s’est séparé en pleine gloire.

La nouvelle, qui nous a été confirmée ce lundi sur l’hippodrome de Khemisset, a eu l’effet d’une bombe dans le monde des courses marocaines. M’Hammed Karimine, le nouvel homme fort des courses maghrébines, avec des représentants en France, en Espagne mais évidemment au Maroc où il possède son important élevage, ainsi que Eduardo-Buzon, actuel leader des entraîneurs du circuit marocain, ont choisi de se séparer. Les investissements et les résultats élevés demandés par le propriétaire à toutes ses équipes, n’auraient-ils pas fini par devenir trop éreintant pour le professionnel espagnol ? On peut le penser. En tout cas, après trois années de collaboration étroite, le tandem Karimine/Buzon se quitte en pleine gloire donc, avec un bilan riche de 208 succès, dont une dizaine de CP. La Valkyrie (Elusive City) aura illustré au mieux, sans doute, cette association, en remportant le Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, mais citons aussi Fath Grine (Shart Al Khalidiah), Salma Nour Grine (No Risk Al Maury), Orazie de Grine (Arazi), Aawam de Grine (Zanzibari), Rockshore (Exchange Rate) ou encore Diabolo Hipolyte (Nashwan Al Khalidiah) qui ont tous brillé également sur le circuit marocain au plus haut niveau. Maintenant, suite à cette nouvelle, la seule question qui peut venir à l’esprit est : qui va remplacer Buzon ? On peut penser que William Mongil tient la tête et la corde. Ancien crack-jockey, le français s’est reconverti en 2012 comme entraîneur, connaissant ensuite un certain succès après avoir récupéré l’effectif du regretté Werner Baltromei à sa mort. Arrivé au Maroc la semaine dernière et habitué à gérer les situations de crise, il semble bénéficier aujourd’hui de la confiance de M’hammed Karimine.


Partager
LIRE AUSSI
11° édition du Salon du cheval d’El Jadida : vers une nouvelle et éclatante réussite !
Un frère du champion Sultan défie les importés pour ses débuts !
La « Zak » Bubble Art en piste ce mercredi à Deauville