Hippisme

MEETING INTERNATIONAL DU MAROC : Qui seront les têtes d’affiches (PA) ?

Dans un tout petit moins de quinze jours, au moment où vous lirez ces quelques phrases, nous saurons qui a remporté le Grand Prix du Roi Mohammed VI des pur-sang anglais (CP-2.400m) ainsi que des pur-sang arabes (Gr3 PA-2.100m). Les deux courses les plus richement du Maghreb auront lieu dans deux petites semaines, les 17 et 18 novembre, aux alentours de 16h00. Les épreuves vont capter l’attention, cristalliser toutes nos pensées….Mais les deux « Mohammed VI » ne seront pas les seules épreuves très attendues puisque le Meeting International du Maroc est particulièrement riche en événements sportifs. C’est sans nul doute le plus chaud de l’année au Maghreb. Mais à quoi vont ressembler les têtes d’affiches ? Avant de vous livrer notre sentiment chez les pur-sang anglais, voilà déjà à quoi devraient ressembler les principaux protagonistes dans les GP pour chevaux arabes.

GRAND PRIX DE SON ALTESSE ROYALE LE PRINCE MOULAY RACHID (Listed PA-1.750m)
Il s’agit de l’épreuve la plus importante de l’année pour les PA de 3 ans, promue cette saison au rang de Listed PA, mais dans laquelle le Maroc n’a plus brillé depuis 2015 et le sacre du « Daissaoui » Cobalt de Carerre (Samir de Carrere). Cette année, les mieux placés pour lui permettre de redorer son blason sont les « Sedrati » Fawzi Al Mels (Baseq Al Khalediah), Hiba Al Mels (Nashwan Al Khalidia) et la MOR Moubna (Moubtassim) à moins que la délivrance ne provienne de Marhaba Maamora (Maj Al Arab) encore peu expérimentée mais vraiment impressionnante samedi dernier dans une « B » disputée à Khemisset. Toutefois, malgré une qualité certaine, tous auront fort face aux deux chevaux venant de France Amir Al Cham (TM Fred Texas) et Kanaan (Sarrab) voire de Hollande avec Zalabiya (General) une élève de Kareen Van Den Bos. Enfin, les POL Fred (Ontario HF) ainsi que Pontarion (Ontario HF) arriveront de Pologne et seront les deux autres étrangers au départ. Cependant, cela s’annonce tout de même très compliqué pour eux au vu de la valeur qu’ils ont affichée dans leur pays d’origine.

Archi-dominateur cette saison chez les pur-sang arabes de 3 ans dans le Royaume, le clan Sedrati comptera notamment sur la MOR Moubna (Moubtassim) ainsi que la FR Hiba Al Mels (Nashwan Al Khalidiah) pour permettre au Maroc de récupérer son titre dans ce « Moulay Rachid »

TOUS LES ENGAGES
Propriétaire Cheval Œillère Poids
AL SHAQAB RACING AMIR AL CHAM 57
ZEMBSCH SCHREVE JEAN ANDRE AZAZ AL BORAQ 57
KARIMINE M’HAMMED FATH GRINE 57
DAISSAOUI KAMAL FAUSTO PY X 57
SEDRATI MOHAMED AZEDDINE FAWZI AL MELS 57
ZIELINSKI RYSZARD ZBIGNIEW FRED 57
YAS HORSE RACING MANAGEMENT KANAAN 57
LAAOUAJ AZOUZ MOUHIND 57
SEDRATI MOHAMED AZEDDINE NIZAFAK 57
ZIELINSKI RYSZARD ZBIGNIEW PONTARION 57
SEDRATI MOHAMED AZEDDINE HIBA AL MELS 56
DAISSAOUI KAMAL AL SAFA O 55
SEMLALI ZAKARIA AYANE 55
JALOBEY RACING MARHABA MAAMORA 55
SEDRATI MOHAMED AZEDDINE MOUBNA 55
KARIMINE M’HAMMED SALIMAT GRINE 55
YAS HORSE RACING MANAGEMENT YARAA 55
YAS HORSE RACING MANAGEMENT ZALABIYA 55

PRIX THE PRESIDENT OF THE UAE CUP (Listed PA-2.100m)
Encore une fois, avec les deux représentant du Yas Horse Racing Management que sont Aoun (Mahaab) déjà lauréat à ce niveau au Maroc et Shadda’ad (Munjiz) possédant également des moyens, cela s’annonce difficile pour les écuries marocaines dans cette manche du « PRESIDENT OF THE UAE CUP » d’autant que la représentante de Al Shaqab Racing, Almaa (Amer) double lauréate de Gr2 PA et placée de Groupe 1 PA est l’une des meilleures juments du circuit français. Difficile mais pas impossible pour Diabolo Hypolite (Nashwan Al Khalidiah), Adi de Saint Lo (Al Saoudi) ou Kerchera (Kerbella). L’invaincue Niza Maamora (Nizam) qui compte cinq victoires en autant de sorties, pourrait aussi être sur les rangs. 

L’élève de Thomas Fourcy, Almaa (Amer) avait brillé au niveau Groupe 2 PA en 2017 en remportant le Prix de l’Elevage (Gr2PA-2.000m). Elle pourrait permettre à son entraîneur de conserver son titre dans ce The President of UAE CUP (Listed PA-2.100m) que le professionnel français avait remporté la saison passée avec Jeyoosh (Amer)

TOUS LES ENGAGES
Propriétaire Cheval Oeillère P/C C-C
YAS HORSE RACING MANAGEMENT AOUN 61
KARIMINE M’HAMMED DIABOLO HIPOLYTE 61
SEMLALI ZAKARIA (A) ADI DE SAINT LON 59
ECURIE ZAKARIA HAKAM KERCHERA 59
AL SHAQAB RACING AL MOUWAFFAK 58
DEBBAB MOHAMED (A) AMENVOL 58
DAISSAOUI KAMAL BACHAR DE CARRERE 58
DAISSAOUI KAMAL BROWN DE SAULARIE 58
BENTOUNSI AHMED (A) CHARMSPER 58
MEUNIER PHILIPPE DAKARE DE L’ARDUS 58
LAAOUINA BOUCHTA DALILE MAAMORA O 58
SEMLALI ZAKARIA (A) DJARABB DES FORGES 58
AL SIARI FAHED SALEH EL QASSIM O 58
DAISSAOUI KAMAL EMIR DES VIALETTES 58
KARIMINE M’HAMMED EVREST HIPOLYTE 58
NASSIF ISMAIL FAROUK I O 58
CHANANE AHMED (A) IZETTA TOP DE MONTJOI 58
ALNUAIMI MAEN JOURI AL KHARRAT 58
DEBBAB MOHAMED KANZAMAN 58
CHTOUKA STUDE KOUHAYL BOUSKOURA 58
SAIS STUD SARL AU MAJD RAS EL MAA 58
BAJJOU NOUR-EDDINE NIFAL MAAMORA O 58
BAJJOU NOUR-EDDINE SAQR II O 58
AKF POLAND SAUDI AL KHALEDIAH 58
YAS HORSE RACING MANAGEMENT SHADDA’AD 58
TALSI MENOUAR (A) TABARAK AL BORAQ 58
SEMLALI ZAKARIA (A) AIDA DE SAINT LON 56
JALOBEY RACING AISHAK MAAMORA 56
AL SHAQAB RACING ALMAA 56
SEMLALI ZAKARIA (A) AUTZA 56
SEDRATI MOHAMED AZEDDINE DALSIMATA COLE 56
DAISSAOUI KAMAL ENIGMA AL COYAN 56
JALOBEY RACING NIZA MAAMORA 56
DAISSAOUI KAMAL SYNDELLA 56

GRAND PRIX DE SON ALTESSE ROYALE LE PRINCE HÉRITIER MOULAY EL HASSAN (Gr3 PA-1.900m)
L’heure est sans doute venue d’assister à la victoire d’un lauréat de Groupe 1 PA au Maroc, pourquoi pas dans le Grand Prix de Son Altesse Royale le Prince Moulay El Hassan (Gr3PA-1.900m) soit avec Al Mouwaffak (Azadi) ou Rijm (Azadi) qui sont également engagé dans le Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI (Gr3 PA-2.100m). Reste à savoir vers quelle épreuve leur entraîneur Thomas Fourcy finira par les orienter, tout comme Elizabeth Bernard finira par orienter le TUN Hajres (Nizam) lequel avait vraiment été impressionnant l’an passé dans le Grand Prix Moulay Rachid (INT-1.750m). La même question se pose aussi pour le tenant du titre de cette épreuve Diabolo Hypolite (Naswhaan Al Khalidiah) à l’image de Aoun (Mahabb) et Shadda’ad (Munjiz) qui sont également engagés dans la President OF UAE CUP. Que vaux la concurrente entraînée en Lybie, Drifa du Breuil (No Risk Al Maury) ? Difficile à dire pour le moment, puisque nous ne possédons aucune performance la concernant. Quoi qu’il en soit, le lauréat de ce « Moulay El Hassan » viendra probablement des chevaux précités. Enfin, au sujet des marocains restants, mais surtout des Polonais, Dodge (Dostatok) et Echar (Dostatok) cela s’annonce difficile pour le succès, d’autant que ceux-ci ne possèdent que 3 ans. Enfin, l’invaincue Niza Maamora (Nizam) qui compte cinq succès en cinq sorties, aura probablement fort à faire également.

Thomas Fourcy dont les élèves sont revenus en très grande forme en cette fin de saison pourrait également inscrire son nom au palmarès de l’un, voir des deux Groupes 3 PA de la réunion

TOUS LES ENGAGES
Propriétaire Cheval Oeillère P/C C-C
AL SHAQAB RACING AL MOUWAFFAK 63
AL SHAQAB RACING RIJM 61
YAS HORSE RACING MANAGEMENT AOUN 59
DAISSAOUI KAMAL BACHAR DE CARRERE 59
KARIMINE M’HAMMED DIABOLO HIPOLYTE 59
SEMLALI ZAKARIA (A) ADI DE SAINT LON 58
DEBBAB MOHAMED (A) AMENVOL 58
DAISSAOUI KAMAL BROWN DE SAULARIE 58
BENTOUNSI AHMED (A) CHARMSPER 58
NASSIF ISMAIL FAROUK I O 58
TARIK JALAL (A) GASCOGNE 58
ALHTOUSHI EMADADEIN HAJRES 58
CHANANE AHMED (A) IZETTA TOP DE MONTJOI 58
LARAICHI ABDERRAHMANE JAZZAR O 58
ECURIE ZAKARIA HAKAM KERCHERA 58
SAIS STUD SARL AU MAJD RAS EL MAA 58
SEDRATI MOHAMED AZEDDINE MAJDIZA 58
YAS HORSE RACING MANAGEMENT SHADDA’AD 58
SEMLALI ZAKARIA (A) AIDA DE SAINT LON 56
JALOBEY RACING AISHAK MAAMORA 56
HABARAT NEZAR MOSTAFA DRIFA DU BREUIL 56
DAISSAOUI KAMAL ENIGMA AL COYAN 56
JALOBEY RACING NIZA MAAMORA 56
ZIELINSKI RYSZARD ZBIGNIEW DODGE 52
ZIELINSKI RYSZARD ZBIGNIEW ECHAR 52
SEDRATI MOHAMED AZEDDINE FAWZI AL MELS 52
LAAOUAJ AZOUZ MOUHIND 52
SEDRATI MOHAMED AZEDDINE HIBA AL MELS 50
SEDRATI MOHAMED AZEDDINE MOUBNA 50

GRAND PRIX DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI (Gr3 PA-2.100m)
C’est évidemment la course de l’année au Maroc pour les pur-sang arabes. Mais il est difficile de dire qui va la remporter avant coup, car des professionnels comme Thomas Fourcy et Elizabeth Bernard n’ont pas encore vraiment pris leur décision avec Al Mouwaffak (Azadi), Rijm (Azadi) et Hajres (Nizam)  qui sont également engagés dans le Grand Prix du Prince Héritier Moulay El Hassan (Gr3 PA-1.900m-sable) où ils ont également une chance de vaincre. En offrant une bonne réplique au polonais Fazza Al Khalediah (Jalnar Al Khalediah) vainqueur ensuite la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA-2.100m-gazon), l’élève de la hollandaise Kareen Van Den Bos, Akoya (Muqatil Al Khalediah) a prouvé en juillet dernier qu’il avait tout à fait le droit d’inscrire son nom au palmarès du « Mohammed VI », d’autant qu’il est invaincu en trois courses depuis cette sortie. Méfiance aussi avec le représentant du Yas Horse Racing Management, le tardif Taymour (Mahabb) lequel vient de conclure au neuvième rang de la course PA la plus importante au monde, la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA-2.100m-gazon) mais qui s’était surtout classé troisième quelques semaines plus tôt à l’arrivée du Prix Manganate (Gr1 PA-2.000m-gazon).

Tenant du titre avec le « Sanchez » Bandar (Munjiz), le Yas Horse Racing Management comptera sans doute sur Taymour (Mahabb) pour tenter de doubler la mise à l’arrivée de ce Mohammed VI (Gr3 PA-2.100m)

TOUS LES ENGAGES
Propriétaire Cheval Oeillère P/C C-C
AL SHAQAB RACING AL MOUWAFFAK 60
AL SHAQAB RACING RIJM 58
DAISSAOUI KAMAL BACHAR DE CARRERE 56
KARIMINE M’HAMMED DIABOLO HIPOLYTE 56
YAS HORSE RACING MANAGEMENT TAYMOUR 56
SEMLALI ZAKARIA (A) ADI DE SAINT LON 55
LANDGOED WATERLAND AKOYA 55
NASSIF ISMAIL FAROUK I 55
ALHTOUSHI EMADADEIN HAJRES 55
CHANANE AHMED (A) IZETTA TOP DE MONTJOI 55
DEBBAB MOHAMED KANZAMAN 55
ECURIE ZAKARIA HAKAM KERCHERA 55
BAJJOU NOUR-EDDINE NIFAL MAAMORA O 55
POLSKA AKF SP.Z.0.0 SHADWAN AL KHALEDIAH 55
TALSI MENOUAR (A) TABARAK AL BORAQ 55
JALOBEY RACING AISHAK MAAMORA 53
DAISSAOUI KAMAL ENIGMA AL COYAN 53
DAISSAOUI KAMAL SYNDELLA 53

Partager
LIRE AUSSI
Cinq questions à Jean-Claude Pecout
France : Vers un match Karimine – Griezmann ?
Débuts victorieux du propre frère de Badan