Hippisme

Marrakech : L’essentiel du mardi 19 juin

Avec la présence de quelques uns des meilleurs arabes-barbes du moment, la Journée du Grand Prix de la Société des Courses Hippiques de Marrakech a tenu toutes ses promesses. Douyazal Marrakech (Meskado de Chaillac) facile vainqueur du Grand Prix du Haras National de Marrakech (CP-1.900m) et Huberte (Rafyqui) qui a pulvérisé ses adversaires dans le Grand Prix M’hamed Ghizlane (CP-1.600m), mais aussi Ghazal (General) lequel a enlevé le temps fort du jour chez les pur-sang arabes, resteront comme les plus beaux vainqueurs de cette journée réussie.

Douyazal Marrakech et la Famille Lofti, maîtres du Haras National de Marrakech
Le Grand Prix du Haras National de Marrakech (CP-1.900m) qui était l’une des deux CP du jour pour arabes barbes, n’a pas échappé à la Famille Lofti, souveraine sur ses terres, avec le 5 ans Douyazal Marrakech (Meskado de Chaillac) confié à Abdelhamid Souraidi. Deuxième de cette même épreuve l’an passé, le fils de Meskado de Chaillac qui s’était classé en novembre dernier à la troisième place du Prix de la S.C.H. de Fès (CP-1.900m) a signé une victoire méritée à ce niveau, offrant un nouveau succès à la Famille Lofti dans une Course Principale (gagnante notamment du Prix de l’ARMEC en 2014).

Ennasr Grine fait un truc
L’entourage de Ennasr Grine (Arazi) dans le Prix de la Région de Souss (C-1.800m) a dû ce dire que tout était perdu. Incapable de suivre l’accélération des premiers dans le dernier tournant, le fils de Arazi paraissait largement dominé pour le succès à l’entrée de la ligne droite, même si l’action des leaders commencé à nettement se raccourcir. Mais dans les 200 derniers mètres, le représentant de Hakim Jebrane Maamar a fait preuve d’un courage peu commun, refaisant mètre après mètre tout en dehors. Il a ainsi réalisé un retour fantastique, arrachant le succès dans les dernières battues.

Chute de Saïd Madihi
Saïd Madihi a été éjecté par sa partenaire Jomana (Al Hamim) dans ce Prix de la Region de Souss. Le crack-jockey qui a dû se faire remplacer dans les autres courses de la réunion, souffrait de douleurs à l’épaule et devrait maintenant bénéficier de plusieurs jours de repos. 

Grand Prix de la S.C.H DE Marrakech (B) : Et de quatre pour Ghazal !
Parmi les concurrents les moins riches au départ du GP de la SCH de Marrakech (B-1.800m) lequel réunissait des pur-sang arabes n’ayant pas reçu 300.000Dh, le 4 ans Ghazal (General) est parvenu à s’imposer courageusement, signant ainsi son 4ème succès de rang. Associé à Abdalallah Ben M’hamed Sanad, le protégé de M’hammed Sanad a devancé d’une courte tête El Faez de l’Atlas (Dahess) qui était l’un des trois représentants de Kamal Daissaoui au départ. Né et élevé chez son propriétaire, le fils de General totalise désormais un peu plus de 156.000 dirhams sur son compte en banque.

Grand Prix M’hamed Ghizlane (CP) : des Listed PA aux courses d’arabes-barbes
Depuis ses débuts en compétition, la protégée de Samir Fannane, Huberte (Rafyqui) avait franchi le poteau en tête à trois reprises en quatre sorties, n’ayant été battue qu’une seule fois (deuxième). Pour son premier essai au niveau des courses principales, elle a confirmé les belles promesses qu’elle avait laissé entrevoir jusque-là, reléguant ses adversaires dans le lointain. Il y encore trois ans, son propriétaire Talsi Manouar courrait dans les meilleures courses pur-sang arabe au Maroc. Grâce à Zenzal Maamora (Dahess), il avait notamment remporté deux courses de Listed PA ! Son champion avait même figuré parmi les 50 meilleurs PA de la planète dans le classement 2016 délivré par l’IFAHR.

Partager
LIRE AUSSI
Derby Trial (A) : Nelilli, en pleine ascension !
Le sans-faute d’Eric Legrix pour l’écurie Hakam !
G.P de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan : Un match à deux !