Hippisme

La SOREC peut être fière d’avoir recruté Dahor de Brugère


Par Dahess et Dormadora (Dormane), Dahor de Brugère (Dahess) un étalon de 1ère production, actuellement stationné au Haras de El Jadida, s’est distingué samedi en France grâce à Meethag (Dahor de Brugère) une élève de Thomas Fourcy qui a débuté victorieusement à Toulouse sous la selle de Jérôme Cabre. Il y a quelques semaines, son premier partant en compétition s’était déjà illustré par un succès. Il s’agissait de Traynah (Dahor de Brugère) une élève de Elizabeth Bernard appartenant aussi à l’éleveur de ces deux 3 ans, Al Shaqab Racing. Sur les deux produits de Dahor de Brugère ayant couru, 100% sont ainsi parvenus à triompher dès leurs débuts. Des statistiques plutôt remarquables chez les jeunes, mais cela semble logique, tant le nouvel étalon de la SOREC avait impressionné au même âge en gagnant toutes ses courses, parmi lesquelles deux Gr1 PA. Il faut noter que dans le Royaume, son seul produit issu de sa 1ère année de production est Sabah Al Mels (Dahor de Brugère) une représentante du Dr Sedrati, actuellement à l’entraînement chez Stéphane Coerette mais qui n’a jamais couru. Ajoutons qu’avec Akim de Ducor,  « Dahor »  est l’un des rares gagnants de Groupe 1 PA à faire la monte au Maroc.


Partager
LIRE AUSSI
Prix El Qada (A) : Asraa éclipse Moubna
Prix Alvedas (A) : Famous Mark, la légende continue
Focus : Le clin d’oeil de Ebraz au nouvel étalon des haras nationaux Metrag