Hippisme

La grande fête mondiale des courses….sous la menace de Al Noury et Salma Nour Grine


Sur le papier, cette nouvelle édition du week-end de l’Arc s’annonce palpitante. Enable (Nathaniel) est en route vers un troisième Arc (Gr1). Gazwan (Amer) le PA le plus argenté de sa race, va tenter de sortir par la grande porte dans la Qatar Arabian World Cup (Gr1). Dee Ex Bee (Farhh) attend son heure de gloire dans le Prix du Cadran (Gr1). Oui, mais….les marocains Al Noury (No Risk Al Maury) et Salma Nour Grine (No Risk Al Maury) aimerait bien frapper un grand coup également durant ce week-end.

Aujourd’hui, l’hippodrome de Saint-Cloud propose la première journée de l’événement mondial le plus attendu sur la planète cheval, le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Pour la première de ses trois journées, deux Groupes 1 pour les pur-sang arabes de 3 ans tiendront le haut de l’affiche : le Qatar Arabian Trophy des Poulains (Gr1 PA-2.000m) ainsi que son équivalent pour les femelles, le Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA-2.000m). Depuis Youjiza (Munjiz) en 2015, aucun cheval né et élevé au Maroc n’a participé à ce grand weed-end international des courses françaises. En plus, cette tentative faisait suite à quelques rares essais marocains depuis la tentative de Moubtassim (Leeroy de Chaillac) le premier MOR à avoir participé à cet événement lors de l’édition 2008 de la Qatar Total French Breeder’s Cup (Gr1 PA-2.000m). Pour cette nouvelle édition, deux MOR issus de No Risk Al Maury vont essayer de faire mieux que leurs illustres prédécesseurs, qui avaient conclu respectivement au 6ème et au 8ème rang. Rappelons également que Djarnizam Maamora (Nizam) avait échoué dans la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA-2.000m) en concluant au 16ème rang de l’édition 2014.

10/10 pour Al Noury
Le premier de ces deux jeunes de 3 ans, Al Noury (No Risk Al Maury) ne porte pas la même casaque que ses prédécesseurs, celle de Sedrati ou du Jalobey, mais le poulain défend tout de même les intérêts d’une écurie ultra-classique marocaine, à savoir l’écurie des Héritiers Hakam. Le fils de No Risk Al Maury, lauréat cet été du Derby des 3 ans (CP-1.750m) vient cependant d’être déclaré non partant par le juge-starter sur la piste de Toulouse, après avoir été jugé comme un élément perturbateur. Mais manque de chance, l’équation se complique encore un peu, puisque après le tirage au sort des places à la corde, l’ancien élève de Eric Legrix a hérité du dix dans les stalles, soit le numéro le plus à l’extérieur (10/10). Sur ce parcours des 2.000m à Saint-Cloud, cela n’a heureusement rien de rédhibitoire, mais il est quand même plus appréciable de s’élancer avec un numéro plus en dedans…..un peu comme la représentante Karimine, Salma Nour Grine, théoriquement mieux garée que lui avec son huit sur treize.

Guyon, le bon choix ?
Après Yohann Bourgois, Abderrahim Faddoul, Borja Fayos et Olivier Peslier, c’est Maxime Guyon qui a été appelé pour monter la marocaine entraînée par Madame Elizabeth Bernard. Mais sans vouloir faire offense à ce crack-jockey ni même à son entourage, il est difficile d’imaginer ce tandem triompher. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à 30 ans, le leader actuel du circuit français, ne passe pas pour être un jockey connaissant une grande réussite dans le monde de l’arabie. Dès lors, cela peut paraître difficile de l’imaginer triompher avec la championne de M’hammed Karimine. Difficile, mais pas impossible quand même, d’autant que cette pouliche métronome a toujours conclu non loin des premières lors de ses trois tentatives dans les Groupes PA. Restant sur sa troisième place à l’arrivée d’un Groupe 2 PA à Toulouse, la lauréate de notre Poule d’Essai des Pouliches (CP-1.750m) va d’ailleurs retrouver plusieurs de ses précédentes rivales sur son chemin, dont Meethag (Dahor de Brugère) l’une des 4 élèves de Thomas Fourcy (l’entraîneur tenant du titre). Quatre représentantes du Sheikh Mohamed Al Thani ont également fait acte de candidature, parmi lesquelles Artemis (Azadi), la compagne d’entraînement de “Salma”. Un Gr1 PA qui s’annonce donc relativement ouvert même si la “Fourcy” Lady Princess (General) lauréate contre les mâles du Prix Kesberoy (Gr1 PA-1.600m) s’élancera avec le costume de favorite.

“Barza” plutôt que “Zouzou”
Comme souvent dans les courses PA, Thomas Fourcy sera très bien armé à l’occasion de ces deux Groupes 1 pour chevaux arabes de 3 ans. Chez les mâles, l’entraîneur français présentera également quatre sujets dont le champion marocain de la Famille Hakam, Al Noury (No Risk Al Maury). La “monte” concernant cet ancien élève de Eric Legrix a été officialisé mercredi matin par France-Galop, et c’est Mickaël Barzalona qui lui sera finalement associé. Son partenaire habituel, Zouhair Madihi va donc suivre la course en direct…mais sur son écran de smartphone. A ce sujet, la manager de l’écurie « Hakam » Mouna Benjelloun a tenu à apporter quelques précisions en s’exprimant publiquement sur notre pagefacebook : “ notre équipe -y compris Legrix Eric – a entièrement confiance en Zouhair Madihi dont nous saluons au passage le talent et le travail: Bravooo Zouzou Madihi. Il ne peut être à Saint Cloud le 4 octobre pour un problème de visa. Pour rester professionnels, renseignez-vous donc la prochaine fois”.


Partager
LIRE AUSSI
Nifal Maamora veut relever Kanzaman de ses fonctions !
MEETING INTERNATIONAL DU MAROC : Qui seront les têtes d’affiches (PA) ?
News : Shining Dawn est bien arrivé chez Buzon