Hippisme

Journée du Prince Héritier : L’affiche des quatre autres “CP”


Ce vendredi à Casablanca, en dehors du Grand Prix de Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan (CP-2.100m) ainsi que du Derby des 3 ans (CP-1.750m), quatre autres courses principales tout aussi intéressantes auront lieu tout au long de l’après-midi. L’occasion de faire le point à quelques heures de ce somptueux événement.

Un Grand Prix de l’Elevage (CP) peu emballant
Huit poulains et pouliches de 3 ans vont participer à ce GP de l’Elevage (CP-1.900m), première CP du jour mais troisième gros morceau de l’année pour les pur-sang anglais de cet âge. Le plus titré au départ est une femelle, Herked (Hermival) qui avait remporté le Critérium des 2 ans (CP-1.750m) avant de ne pouvoir confirmer ce succès à plusieurs reprises cette année. Associée sur cette pouliche entraînée par la Famille El Harate, le Dr Sedrati aura certainement beaucoup de difficultés pour faire l’arrivée en sa compagnie, mais pourra compter quand même un peu plus sur Colosex (Colossus), Torosery (Toronado) ainsi que sur le poulain portant les couleurs Bennani, Herben (Hermival) puisqu’il est associé avec Aziz Bennani sur ce dernier. Néanmoins, parmi les quatre chevaux déjà cités, seul le fils de Toronado semble en mesure de triompher dans ce lot où la représentante de l’écurie Jalobey Racing, La Leyenda (Della Francesca) n’est pas incapable de se révéler pleinement pour ses débuts à ce niveau.

Prix des Haras Nationaux (CP) : les “Jalobey” remettent leur invincibilité en jeu
Cette course principale réservée aux pur-sang arabes de 4 ans du stud-book marocain, le Prix des Haras Nationaux (CP-1.750m) n’est pas non plus très fournis en partants vendredi sur l’hippodrome de Casablanca, puisqu’ils seront également huit au départ de cette épreuve disputée sur une distance assez proche du mile. Parmi eux, seul deux sujets vont se présenter invaincu, s’agissant des deux représentantes de l’écurie Jalobey Racing : Marhaba Maamora (Majd Al Arab) et Zeyna Maamora (General). Confiées respectivement à Yohann Bourgois ainsi qu’au premier jockey de l’écurie Abderrahim Faddoul, toutes deux restent sur des succès convaincants. Très bien nées, ces deux pouliches entraînées par Serge Gérard possèdent donc pas mal d’atouts dans leur jeu pour leur première participation à une “CP”. Cependant, il leur faudra quand même être au maximum de leur possibilité pour triompher ici aux dépens du “Karimine” Fath Grine (Shart Al Khalediah) et du “Zembsch Chreve” Azaz Al Boraq (Dormane). Ces deux là ont déjà vaincu au niveau des courses principales, mais la réussite sur le parcours est pour le premier nommé qui avait remporté la Poule d’Essai des Poulains (CP-1.750m). Le second a lui comme avantage d’avoir triomphé à deux reprises à ce niveau cette année. Il a notamment enlevé sur cette piste en mars La Coupe de Vitesse (CP-1.200m), avant de remporter à Marrakech l’étape marocaine du H.H Sheikha Fatima Bint Mubarak Ladies World Championship (CP-1.900m).

Prix Zenith (CP) : Shining Dawn devrait se plaire sur ce parcours
Parmi ses onze candidatures, le Prix Zenith (CP-1.750m) compte quelques noms forts intéressants sur sa grille de départ, comme le lauréat 2018 du GP des Propriétaires (INT-1.900m) Shining Dawn (Frankel) qui vient de se classer troisième sur une distance beaucoup plus longue que le parcours proposé aujourd’hui. En effet, ce représentant de M’hammed Karimine vient de se conclure derrière Atlas (Colossus) et Can Voicifer (Canford Cliffs) à l’arrivée du Grand Prix de feu sa Majesté le Roi Mohammed V (CP-2.400m). Les 650 mètres de moins devraient nettement servir les intérêts de ce fils de Frankel. Dans ce Grand Prix, Dynamite Mus (Kentucky Dynamite) avait fortement déçu ce jour-là, mais rien ne lui interdit de montrer son meilleur visage cette fois. Il ne faut pas encore la condamner totalement, car elle a hérité d’un bon numéro à la corde. Ahmed Anas Mountassir n’a pas caché les intérêts qu’il portait à Hurricane Vicky (Sir Prancealot) qui vient de décrocher sa première “A” et qui n’a sans doute pas encore montré ses limites. Enfin, Illy de Grine (Naaqoos) vient de surprendre en triomphant dans le Prix Zemmour (CP-1.800m). Défendant les couleurs de Aziz Bennani, la fille de Naaqoos va encore essayer de créer la surprise même si cela s’annonce sans doute plus difficile pour le succès.

Prix Ibn Sina (CP) : Vers une revanche entre Ally et Fitrayn ?
Enfin, les anglos-arabes du Prix Ibn Sina (CP-2.100m) seront neuf en lice. Véritable championne, Ally (Mon Ali) a néanmoins souvent trouvé son maître en la personne de Fitrayn (Husayn). Mais tous les élèves de Eric Legrix commencent à refaire surface. Si Zouhair Madihi bénéficie d’un parcours sans encombre, c’est peut être le moment de compter sur la forme actuelle de toute son écurie pour devancer Fitrayn, déjà battu à six reprises par la championne de la Famille Hakam depuis leur première rencontre fin 2016. Souvent battus par les deux premiers cités mais réguliers, les “Bendamou” Amira Dam (Karassulis) et Nabil Dam (Majeur) peuvent bien faire en retrait pour la troisième place.


Partager
LIRE AUSSI
News : Le tunisien Ilyes Maghraoui commence en fanfare
France : La « Karimine » Isalys mériterait la Coupe !
Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI (Gr.3-PA) : Taymour ou la belle moisson d’Antoine de Watrigant !