Hippisme

Appelée à d’autres fonctions, Bint Grine craque pour un Franco-Irakien !

La nouvelle est tombée ce samedi. L’exceptionnelle fille de General tire sa révérence. De la ville des tapis berbères au théâtre d’Hollywood, Bint Grine aura marqué un public de la planète entière. Retour sur la carrière de celle qui a apporté le premier succès black-type au haras de M’hammed Karimine.

Une décision mûrement réfléchie 

A seulement quatre ans, Bint Grine quitte définitivement la compétition. L’on espérait la voir encore poursuivre sa carrière d’athlète, mais la grise au rush mortel n’avait vraiment plus la fougue des jeunes loups aux dents longues. Ses dernières tentatives ne reflétant nullement à sa valeur intrinsèque, voilà ce qui a certainement conduit son entourage à la retirer des pistes. C’est ce week-end que le responsable du haras Said Ssouni nous a contactés pour nous annoncer la nouvelle.

Meilleure 3ans de la saison 2017 

Démonstrative pour sa première apparition sur un champ de course, l’élève du sympathique Lermyte confirmait trois semaines plus tard, tout en laissant une impression des plus prometteuses. La jeune demoiselle succombait ensuite sous le charme d’un play-boy nommé Lecharm, un poulain aussi admirable que formidable, mais dont la carrière sera malheureusement brisée par des problèmes de tendons. Bint Grine prenait leçon de chacune de ses défaites et devenait ainsi plus forte. Elle découvrira le niveau des courses principales au printemps de la même année, y dévoilant son énorme talent à la grande joie de tout son staff. Elle remportait la Poule d’Essai des Pouliches au terme d’une ‘’remontado’’ sortant véritablement de l’ordinaire. Eduardo Buzon qui venait alors de prendre officiellement la relève du ‘’frenchi’’, continuait à l’entraîner de mains de maître. Bint Grine se sentait au summum de sa forme, plus douée que jamais ! Le 06 octobre 2017, la petite-fille de Regal de Khan fixe un rendez-vous avec l’histoire. Elle ne lui restait plus qu’une seule porte à franchir pour accéder au panthéon des légendes du galop maghrébin. La suite, c’est dans votre prochain numéro Derby, mais en attendant, revivez sa victoire dans le prix Mansour Dahbi (Listed-PA) face aux importés. 

Bint Grine quitte la compétition

Bint Grine…..Said Ssouni…Irak….Quitte….Mhamed Karimine…Black-type….Définitivement….Haras…..Pour plus de détails, cliquez sur ce lien http://derby.ma/haras-appelee-a-dautres-fonctions-bint-grine-craque-pour-un-franco-iranien/

Publiée par Derby Hippisme sur Dimanche 2 décembre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager
LIRE AUSSI
Meeting de Casablanca : la classe à l’état pur !
Dynamite Mus ascensionne et ascensionne encore !
Prix Robert Laforest (A): Aegon, quand la chatte n’est pas là…