Hippisme

France – Prix Dormane (Gr3 PA) : Hajres offre une grande victoire à l élevage tunisien


Excepté quatre ou cinq sujets de grands talents comme Easter de Faust (Mahaab), Rawdah (Dahess), Najah (Munjiz) ou encore Joudh (Mahaab), les meilleurs 3 ans de la saison 2017 se retrouvaient vendredi dernier sur l’hippodrome de La-Teste-De-Buch afin de disputer le Prix Dormane (Gr3 PA-1.900m). Sept mâles et une femelle de quatre ans étaient au départ.

Sur une piste propice à la vitesse (3,1 au pénétromètre), le Prix Dormane (Gr3 PA-1.900m) traditionnel tremplin vers le Qatar Derby des pur-sang arabes de 4 ans (Gr1 PA-2.000m) a rendu son verdict. Si l’on a pu croire à mi-ligne droite que le favori Rajeh (Jaafar Asf) allait préserver son invincibilité, c’était mal connaître Hajres (Nizam) et son partenaire Jean-Bernard Eyquem. Impérial en novembre dernier à l’arrivée du Moulay Rachid (INT-1.750m-sable), le représentant du Lybien Emadadein Alhtoushi avait déjà dévoilé d’excellents moyens à l’âge de 3 ans, mais rares étaient ceux qui l’estimaient capable de devancer le brillant vainqueur du Qatar Arabian Trophy des Poulains (Gr1 PA-1.900m) parti ici à la côte de 8/10. Pourtant, la lutte a tourné court et c’est le cheval d’origine tunisienne qui a franchi le poteau en vainqueur (à plus de 20/1). Patient à flanc de peloton, il s’est annoncé à la sortie du dernier tournant avant d’effectuer une ligne droite de toute beauté. Ménagé par son entourage, ce fils de Nizam s’était contenté de finir en tête des battus (4ème) lors de ses deux premières tentatives à ce niveau. En s’imposant ici avec un peu plus d’une longueur d’avance sur le favori, il franchit donc un nouveau palier. Son mentor, Elizabeth Bernard déjà vainqueur de ce Gr3 avec Sylvine Al Maury (Munjiz), Boum de Ghazal (Zippy Al Maury) ou encore Muqatil Al Khalidiah (Tiwaiq) a déclaré au micro d’Equidia : « J’ai décidé cette année de ne gagner que les Groupes….Non, c’est une plaisanterie. J’avoue que j’étais catastrophée, car mon écurie n’était pas en forme. J’ai tout essayé et rien ne fonctionnait, mais j’étais sûre que celui-là avait encore progressé depuis sa victoire à Casa. C’est un super cheval. Je suis très fière de faire gagner à la Tunisie son premier Groupe. C’est un crack ce cheval ! » Vainqueur de ses trois premières sorties en compétition, l’excellent Rajeh n’a donc pas à rougir d’avoir été battu pour le succès, d’autant que l’élève de François Rohaut -qui devait quand même rendre 2kg à tous ses adversaires du jour- s’est montré extrêmement courageux jusqu’au bout pour repousser la bonne attaque de Mashur Al Khalidiah (Jalnar Al Khalidiah) lequel a confirmé ses récents progrès en comblant pas mal de terrain en final. 


Partager
LIRE AUSSI
UAE : les commissaires sanctionnent Zineb El Briouil
Buzon : mieux que Seyssel, O’Brien ou Fabre
Prix Hadban (A) : Jeunes guerriers se préparent pour grand combat