Hippisme

France : Pour les MOR Warscip et Ruspanter, il y a la place !

Les deux représentants du Docteur Sedrati, Warscip (Il Warrd) et Ruspanter (Russian Cross) vont tenter d’inscrire à leur palmarès une première victoire en France ce dimanche à l’occasion du Prix Albert Laborde (E-1.400m-gazon) où les conditions de course s’annoncent véritablement à leur avantage. 

Les concurrents ayant reçu une allocation de 8.000 € cette année (handicap excepté) sont exclus de cette compétition programmée sur l’hippodrome de Dax. Des conditions de course qui traduisent naturellement du caractère peu relevé de l’épreuve, bien que celles-ci n’interdisent pas complètement la présence de bons chevaux, puisque quelques-uns seront au départ, même si logiquement leurs performances en 2018 ne sont guère brillantes. Autrement dit, une séance de rattrapage leur est donnée, ce qui constitue une aubaine pour Warscip (Il Warrd) et Ruspanter (Russian Cross) qui ont tous deux remporté un Derby au Maroc et qui feront donc partie des favoris. En effet, au vu des données techniques de la course et après plusieurs tentatives en France où les deux pensionnaires de Didier Guillemin trouvaient des tâches plus délicates, cet engagement tombe véritablement à pic pour eux. Dès lors, tous les espoirs semblent permis, même si en classe pure, Gris d’Argent (Silver Frost) lauréat de C1 l’an passé mais absent depuis mars, a lui aussi le droit de revendiquer des chances de victoire. On suivra également les performances de Bubble Bath (Big Bad Bob), Bank Guarantee (First Defense) et Dosnueveuno (Roderic O’Connor). Ils se déplacent d’Espagne et ce n’est sans doute pas un hasard.

Warscip 39, Ruspanter 36,5
Bon deuxième du Prix André Boingnères (D-1.600m) en juin dernier, Warscip (Il Warrd) s’était fait attribuer une valeur de 40 par les handicapeurs de France Galop suite à cette performance, soit 4 livres de mieux que son compagnon d’écurie Ruspanter (Russian Cross) qui concluait sixième de cette même épreuve à trois longueurs de lui. Logiquement, quelques semaines plus tard, à l’occasion du Grand Prix de la Teste (B-1.600m) l’ordre d’arrivée aurait dû être identique entre les deux représentants du Docteur Sedrati mais le fils de Russian Cross (5ème) devançait finalement d’un peu plus de quatre longueurs Warscip (7ème). Une épreuve au terme de laquelle les handicapeurs ont revu leur copie puisqu’ils ont abaissé la valeur des deux pensionnaires de Didier Guillemin. Cependant, aujourd’hui, c’est toujours Warscip qui est considéré comme meilleur que Ruspanter. Mais en tout cas, avec un rating de 39 contre 36,5 pour son acolyte, leur valeur handicap semble être un joli cadeau pour les semaines à venir, d’autant que Skaletto (Kendargent) qui s’était intercalé entre eux dans le Prix André Boingnères, vient de terminer à la troisième place du Grand Handicap de Deauville (B) alors qu’il était estimé en valeur 41,5 ce jour-là .

Partager
LIRE AUSSI
France (PA) : Un début d’été en fanfare pour le YAS
El Jadida : L’essentiel du mercredi 20 juin
Grand Prix Sheikh Zayed : Deux mercenaires débarquent à Marrakech !