Hippisme

France (PA) : Un début d’été en fanfare pour le YAS

Quatre victoires en seulement cinq courses, sur un laps de temps d’une dizaine de jours…. L’entité du Sheikh Mansour Bin Zayed Al Nayan (Yas Horse Racing Management) qui avait déjà connu une superbe réussite depuis le début de l’année en France où elle a notamment enlevé la Qatar Coupe de France des chevaux arabes (Gr1 PA) a encore fait feu de tout bois dernièrement sur le circuit français.

Considéré comme l’une des structures les plus puissantes de la planète PA depuis déjà plusieurs saisons, le Yas Horse Racing Management ne connaît pas la crise sur le circuit international et notamment en France où l’entité émiratie ne loupe jamais une occasion de se distinguer. Le 22 juin dernier, Deryan (Mahabb) a ainsi dicté sa loi dans un Groupe 2 PA à Chantilly. Comme Shahm (Mahabb) et Najah (Munjiz) victorieux avant lui cette année dans les Groupes PA, le poulain de 3 ans était évidemment paré de la célèbre casaque détenue par le Sheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan qui a fait coup double une quinzaine de jours plus tard à la Teste grâce à Belqees (Mahabb) et Taymour (Mahabb) lesquels ont enlevé les deux Groupes 3 PA au programme. Vainqueur une nouvelle fois ce dimanche sur la piste de Pompadour par l’intermédiaire de l’inédite de 3 ans Yaraa (Sarrab), le Yas Horse Racing Management a ainsi décroché son quatrième succès avec seulement huit partants en dix jours. Si l’on ajoute à cela ses autres performances obtenues depuis le début de saison en France, la structure du Sheikh Mansour y chiffre désormais 10 victoires et 11 places avec 30 partants en 2018. Une réussite exceptionnelle, rendue possible notamment grâce au talent et au travail d’entraîneurs installés dans le Sud Ouest de l’hexagone comme Didier Guillemin (6 représentants à l’entraînement), Xavier Thomas-Demeaulte (7) Antoine de Watrigant (5) ou le petit dernier de la bande Stéphane-Richard Simon (1).

Deryan ou la quatrième Coupe de France des chevaux arabes du YAS et de Didier Guillemin
Et de 4 ! Grâce à Deryan (Mahabb) qui faisait l’unanimité auprès des parieurs et de toute la presse spécialisée, le Yas Horse Racing Management s’annonçait redoutable au départ de la Qatar Coupe de France des pur-sang arabes (Gr2 PA-1.600m). L’entité émiratie n’a pas raté sa cible, le 22 juin dernier, à Chantilly, enregistrant son quatrième succès consécutif dans cette belle épreuve malheureusement rétrogradée au rang de Groupe 2 PA cette année. Confié à Alexandre Gavillan, comme le jour de ses débuts victorieux à Toulouse, Deryan qui est passé de la dernière à la première place dans la ligne droite, a par la même occasion réussi son test, à la plus grande joie de Thierry Delègue, le nouveau racing manager du Yas Horse Racing Management qui a indiqué dans les colonnes de Jour de Galop : « C’est un bon cheval, avec un tempérament facile et serein. Nous avons bien aimé son comportement. Il fait ce qu’on lui demande. L’année est longue et il va falloir qu’il confirme lors de ses prochains rendez-vous, à Deauville dans un premier temps, avant peut-être de se diriger vers le week-end du Prix l’Arc de triomphe et les Groupes de fin d’année à Toulouse. » En attendant de savoir si ce frère utérin du récent vainqueur de Groupe 1 PA Shahm (Mahabb) est donc capable d’imiter son aîné en décrochant à son tour son premier Gr1 PA en 2018, soulignons la réussite constante du « YAS » ces dernières saisons grâce à l’entraîneur Didier Guillemin. Une belle histoire commencée dans cette Qatar Coupe de France des pur-sang arabes en 2015 avec Mabrooka (Mahabb) et qui s’est poursuivie au fil des éditions grâce à Dahham (Mahhab), Joudh (Mahabb) et aujourd’hui Deryan (Mahabb).

Shadwell Critérium des Pouliches (Gr3 PA) – Shadwell Coupe du Sud-Ouest des pur-sang arabes (Gr3 PA) : Carton plein pour le YAS
Deux Groupes 3 PA sponsorisées par le haras du Sheikh Hamdam Bin Rashid Al Maktoum tenaient le haut de l’affiche le 3 juillet dernier à la Teste-de-Buch. Chez les mâles de quatre ans et plus de la ShadwellCoupe du Sud-Ouest des pur-sang arabes (Gr3 PA-1.900m), c’est Taymour (Mahabb) qui pour sa troisième sortie seulement, est parvenu à résister à la bonne attaque du crack Muraaqib (Munjiz). Son mentor Antoine de Watrigant, qui connaît une belle réussite avec la casaque du « YAS » depuis maintenant deux ou trois saisons, a expliqué à la presse française : « Je suis agréablement surpris. Le cheval m’épate, vraiment, car celui de François Rohaut est l’un des meilleurs du monde. Battre ces chevaux-là… Je suis assez surpris car le cheval est encore très bébé, très immature et un peu souffreteux de partout. Il n’a que 4ans et le fait pourtant à la manière des forts. » Du côté des juments du Shadwell-Critérium des pouliches (Gr3 PA-1.900m), c’est un entraîneur connaissant également de plus en plus de réussite pour le YAS, le très en forme Xavier Thomas-Demeaulte qui a sellé victorieusement Belqees (Mahabb). Un succès acquis également à la lutte et pour la première fois à ce niveau, mais qui permet surtout de mettre en évidence la redoutable efficacité de l’entité émiratie, puisque la partenaire de Ioritz Mendizabal a devancé à la lutte Joudh (Mahabb) sa compagne de couleurs. 

Yaraa, future star du YAS ?
L’une des trois épreuves PA au programme ce dimanche 8 juillet sur la piste en sable de Arnac-Pompadour, le Prix de Bournazel-Wathba Stallions Cup (Maiden-1.200m) a été remporté facilement par l’une des quatre inédites au départ, Yaraa (Sarrab) une élève de Stéphane-Richard Simon, qui est venue parachever la réussite du Yas Horse Racing Management en ce début d’été. Antoine Werlet, son pilote l’a maintenue dans le sillage du leader puis lui a demandée de prendre l’avantage à l’entrée de la ligne droite. Au passage du disque final, un succès prometteur pour cette sœur utérine de placé de Groupe 1 PA qui a permis à son jeune entraîneur de signer sa 1ère victoire pour le compte du Sheikh Mansour.

Partager
LIRE AUSSI
Prix de la S.C.H de Casablanca : Warabey s’offre une belle robe !
Notre édito de la semaine : Premier Indice Positif
Poule d’essai des Poulains (PA) : tactique payante pour Fath Grine !