Hippisme

France (PA) : Talent certifié pour Baseel et Fettah du Loup

Vendredi après-midi sur l’hippodrome de la Teste-de-Buch, Baseel (Munjiz) ainsi que Fettah du Loup (Kerballa) ont brillé dans le Prix Razzia III (Gr3 PA-1.800m) et le Prix Tidjani (Gr3 PA-1.800m). Leur prochain objectif ? Peut-être une participation à l’Al Rayyan – Prix Kesberoy (Gr1 PA-2.000m) qui se tiendra durant le mois d’août sur l’hippodrome de Deauville-La-Touques.

Une dizaine de jours après la journée sponsorisée par Shadwell, l’hippodrome de la Teste-de-Buch accueillait ce vendredi de nouvelles épreuves pour pur-sang arabes. Au programme, deux Groupes 3 PA pouvant mener vers le Prix Kesberoy (Gr1 PA-2.000m) sans oublier un maiden pour 3 ans. Evidemment, après le joli doublé réalisé dans les deux Groupes 3 PA du 3 juillet dernier, le Yas Horse Racing Management  était encore au centre de toutes les attentions à l’occasion de cette réunion.

Baseel conserve son invincibilité
Elle était celle que tous observateurs attendaient. Baseel (Munjiz) sœur du champion Dariya (Munjiz) se présentait pour la 1ère fois au départ d’une Groupe PA après avoir impressionné pour ses débuts. Associée à Michael Barzalona, la pensionnaire de Xavier Thomas-Demeaulte a tout de même dû batailler ferme pour l’emporter dans ce Prix Razzia III (Gr3 PA-1.800m) venant prendre le meilleur dans les dernières battues sur sa compagne de couleurs et débutante Bayan (Munjiz). « Nous sommes très contents, a expliqué l’entraîneur de la lauréate à la presse française. Baseel confirme tout le bien que l’on pensait d’elle. Elle le fait bien, même si la course n’a pas été très rapide, ce qui n’avantage pas les attentistes. La débutante Bayan l’a obligée à galoper. C’est très encourageant pour la suite. » La fille de Munjiz offre ainsi une troisième victoire de Groupe PA à son entraîneur cette saison, permettant au « Yas » de conserver son titre dans cette épreuve, un an après le succès de la bonne Najah (Munjiz).

Fettah du Loup fait parler son métier
Il y a des événements qui reste gravé dans les mémoires. Ce vendredi 13 juillet restera sans doute dans celle de l’omanais Khalid Bin Mohammed Bin Khasruzzaman, lauréat du Prix Tidjani (Gr3 PA-1.800m) son premier Groupe PA. Propriétaire heureux, il a néanmoins dû trembler dans la ligne droite, mais son poulain, déjà très expérimenté, a su revenir de l’arrière-garde pour placer une demie-longueur à Citronnier de Ghazal (Madjani) et à Badi Al Cham (Azadi) au passage du disque final. Il s’agit là de sa 1ère victoire après avoir terminé trois fois deuxième en autant de sorties. « C’est un bon poulain, qui progresse et qui s’affirme, a expliqué son mentor Elizabeth Bernard à la presse française. J’avais d’ailleurs été un peu déçue de son comportement la dernière fois à Chantilly. Il avait beaucoup tiré et Maxime Guyon m’avait dit qu’il n’avait rien pu faire sinon de le laisser avancer. Avec un peu de métier supplémentaire, le cheval se pose un peu plus et puis regarder Olivier Peslier monter, c’est un régal. »

Adieb offre un doublé à son entourage
Trois mois après le début de la saison des courses PA en France, le Yas Horse Racing comptabilisait déjà 10 victoires, dont quatre au niveau des Groupes PA. Mais si l’écurie du Sheikh Mansour n’a pu briller avec Kanaan (Saraab) et Hayyan (Munjiz) dans le Prix Tidjani, l’inédit Adieb (Munjiz) leur a permis d’enregistrer un nouveau succès dans l’hexagone en 2018, une trentaine de minutes avant le sacre de Baseel (Munjiz) dans le Prix Razzia III. Entraîné par Xavier Thomas-Demeaulte, le partenaire de Michael Barzalona a regagné beaucoup de terrain dans la ligne droite, pour toiser trois de ses rivaux et offrir ainsi un nouveau coup de deux à tout son entourage. Issu de Munjiz et de Gaira (Akbar) ce qui fait de lui le frère utérin de la bonne Wadeeaa (Mahabb), il devrait donc pouvoir refaire parler de lui à l’avenir. 

Partager
LIRE AUSSI
Nifal Maamora bat un nouveau record !
France (PA) : Un début d’été en fanfare pour le YAS
Prix Robert Laforest (A) : La Valkyrie lance sa campagne 2018