Hippisme

France : Les marocains Naim Barakat et Driss Tarik font chauffer la CB chez Arqana

Les deux premiers jours de la Vente d’Automne Arqana, destinés principalement aux marchés de l’obstacle, ont été organisés durant les dernières quarante-huit heures à Deauville, où trois achats se sont notamment matérialisés par des chevaux de plat à l’entraînement, acquis par des propriétaires marocains et appelés à poursuivre leur carrière dans cette discipline au Maroc. Sans parler des achats de Zied Romhdane sur lesquels on reviendra dans un autre post, puisqu’il est toujours difficile de prévoir pour qui le courtier tunisien agit, Driss Tarik a emporté les deux lots les plus chers qui rejoindront le Royaume prochainement, parmi lesquels Flaminia (Kendargent) pour 11.000 euros et qui portait le lot n°122. Déléguée par Henri-François Devin, cette 3 ans présente un profil qui devrait lui permettre de trouver des conditions de course intéressantes pour briller rapidement dans son nouvel environnement, tant par ses performances (3 places en 7 sorties-valeur 33) que par son compte en banque (9.400€). Driss Tarik a aussi acquis pour son propre compte ou celui de Zoubida Belfakir, le « Botti » Black Spahir (Rock of Gibraltar) un 3 ans estimé en valeur 31 par les handicapeurs de France Galop, qui lui a coûté 9.000€ alors qu’il totalise déjà une victoire ainsi qu’un compte bancaire relativement chargé (plus de 33.000€). Le troisième et dernier achat marocain a été réalisé par Naïm Barakat, avec La Lieutenance (Siyouni) une 2 ans prise en valeur 30,5 sur l’échelle des handicapeurs français, mais n’ayant pu faire mieux que 6ème lors de ses trois premières sorties en compétition. A noter que la vente se poursuivra aujourd’hui, jusqu’en fin d’après-midi et pourrait donc voir d’autres achats réalisés par des marocains. 

Partager
LIRE AUSSI
Fantastique coup de cinq pour l’élevage du Docteur Sedrati
Podium exclusif pour le Haras Royal !
Warscip reçoit une valeur handicap de 40