Hippisme Non classé

France : le ‘’Jalobey’’, Shogun affiche de beaux progrès sur les haies !

Jalobey Racing n’a pas fini de rehausser l’image du label Mor…loin de là !  Après le grand champion Billabong (Gentlewave) vainqueur de Listed en France et placé de Groupe 1, puis la légende vivante Djarnizam Maamora (Nizam) qui s’était notamment imposé à Cagnes-sur-Mer avant de se procurer un caractère gras (3°) dans un Groupe 1 à Newbury, l’élevage de la famille s’est fait une nouvelle fois distingué hors de nos frontières. Shogun (Best of Luck) qui n’avait couru qu’à une seule reprise au Maroc, vient d’accuser de beaux progrès sur les haies ce samedi à l’hippodrome d’Hyères, après avoir débuté par une encourageante huitième place à Auteuil. Le désormais pensionnaire d’Adeline  de Boisbrunet s’est classé deuxième du prix François De Ganay (haies-3500m) qui avait réuni cinq partants après les deux forfaits. Monté par Aymeric Lelièvre, le natif de Sidi Allal Bahraoui a galopé en troisième position avant de venir aux basques du leader et futur lauréat Daimoon Clairemont (Spanish Moon) qui repartira de plus belle au saut de la dernière difficulté pour repousser ensuite l’attaque de notre Shogun, auteur d’un bon coup de rein dans les dernières battues. L’homme qui l’a vu naître comme un peintre voit sous ses doigts naître les couleurs du jours, Sharif El Alami nous a confiés « Shogun a des origines de sauteurs. En plus, il est doté d’un très beau physique et a beaucoup de tenue dans ses veines.  Maintenant pour sauter, il faut juste apprendre». Frère utérin du champion et désormais reproducteur Sultan (Sensible), Shogun (Best of Luck) est le fils de Hula Hands par Rahy. Une jument d’origine américaine qui avait été importée au Maroc en 2005. Elle est gagnante d’une course sur les haies de Clairefontaine. Sharif El Alami ajoute « …Pour la suite  de ses déclarations, suivez votre prochain numéro Derby.

 

Partager
LIRE AUSSI
Prix Al Harraz (Inédits): match Maroc vs France, arbitré par une Américaine ?
France : Akoya et l’écurie du Sheikh Mansour à l’honneur
Serge Gérard ou le retour au premier plan du Jalobey Racing