Hippisme

France : Est-ce le jour cette année pour les couleurs de la Famille Hakam ?

Ce vendredi 9 novembre à Saint-Cloud, le Prix Antiviari (Inédits-1.500m) va mettre aux prises onze inédits de 2 ans, dont la plupart défendent les intérêts de maisons bien connus. Ce sera le cas de Arise (Makfi) un élève de Mikel Delzangles qui va tenter de briser la glace en 2018 pour la Famille Hakam.

En seize tentatives depuis le 1er janvier dernier, les représentants du Zak Bloodstock (Hakam France) ne sont toujours pas parvenus à franchir le poteau en tête et le dernier d’entre eux à s’être présenté en piste, la 3 ans So Much Joy (Kitten’s Joy) n’a malheureusement pas échappé à cette règle en concluant à la dixième place d’un modeste réclamé qui s’est couru lundi dernier sur la piste du Croisé-Laroche. L’an dernier pourtant, cette fille de Kitten’s Joy avait laissé entrevoir quelques moyens en débutant, se classant au troisième rang du Prix Allée d’Amour (Inédites-1.500m) une épreuve pour inédites disputée traditionnellement mi-novembre à Saint-Cloud, mais remplacée cette année par le Prix Douve  (Inédites-1.500m) où la Famille Hakam ne sera pas de la partie cette fois au contraire de son équivalent pour les poulains, le Prix Antivari (Inédits-1.500m) puisque dans le bas du tableau de cette course qui se tiendra ce vendredi sur l’hippodrome du Val d’Or, on retrouve un porteur de la célèbre casaque ultra-classique marocaine. Un débutant à suivre avec intérêt qui se nomme Arise (Makfi) et qui n’est autre qu’un frère de sujets bien connus au Maroc comme Lady Toorak (Beat Hollow) ou Nofoemaypass (Myboycharlie). Délégué par Mikel Delzangles, le poulain né à l’élevage français de la Famille Hakam, sera confié à Gregory Benoist. Tous deux ont hérité du numéro cinq dans les stalles, et il n’est pas interdit de les voir triompher. Néanmoins, le tandem devra faire face à une opposition qui semble de qualité. On pense automatiquement aux Fabre que sont Tarascon (Hurrican Run) un représentant du Gestud Amerland et Urwal (Le Havre) un protégé du Haras-de-Saint-Pair qui défendront également les couleurs de leurs éleveurs. Le « Brandt » Kiev (Olympic Glory) dont les frères et sœurs ont montré de la qualité à deux ans, a malheureusement était castré mais cela ne veut pas dire que son entourage ne l’aime pas. Méfiance enfin avec Singasoumi (Siyouni) un élève de Didier Prod’homme appartenant à Bernard Giraudon et qui sera confié d’emblée à « Soumi » ou encore avec le « Clément » Confetti (Myboychalie) dont tous les compagnons d’entraînement traversent une période de forme étincelante depuis plusieurs mois. 

Partager
LIRE AUSSI
Prix Nasr (A) : Nifal Maamora, prêt pour se ‘’blanchir’’
Moubama monte d’un cran !
Cloistered confirme avec brio