Hippisme

France : débuts sur les haies du « Hakam » Ivory Citic

C’est ce jeudi 6 décembre à Pau, au lendemain de la courageuse victoire de la « Karimine » Isalys (Panis) à Deauville, que le représentant du Zak Bloodstock, Ivory Citic (Elusive City) va effectuer ses débuts en obstacles sous la responsabilité d’Antoine de Watrigant et la monte de Kevin Nabet. Né à l’élevage français de ses propriétaires, le 3 ans a débuté par une deuxième place à Clairefontaine derrière le « Niarchos » Mount Popa (Maxios) avant de quelque peu décevoir en se classant au septième rang du Prix Dousse-Suzan (Maiden-2.400m) à Mont-de-Marsan. Même si ses deux tentatives estivales ne permettent donc pas de lui attribuer une grande valeur en plat, il faut quand même souligner qu’elles se sont déroulées sur 2.400m, ce qui signifie tout d’abord que ce Prix Jean d’Ariste (Inédits-3.500m) constitue un exercice nouveau, mais surtout que la tenue du poulain ne fait presque aucun doute. Par conséquent, bien qu’à sa décharge également, ses origines ne le prédestinaient pas vraiment à courir en obstacles, les premiers sauts de ce neveu de Ivory Land (Lando) seront malgré tout observés avec intérêt, d’autant que son mentor Antoine de Watrigant, nous avez confié que son élève sautait bien le matin à l’entrainement. Notons que le « Nassif » Danseur Bambolino (Le Fou) lauréat en 2016 à Questambert du Prix de la Tour Belmont (Steeple-3.700m) est le dernier sujet à s’être imposé en obstacles dans l’hexagone, avec des couleurs marocaines sur le dos, alors qu’à notre connaissance, l’unique victoire en France de la casaque Hakam dans cette discipline, remonte à 1.999 avec Mikhael (Fija Tango) à l’arrivée du Prix Mare Pigeon (Haies-3.200m) sur l’hippodrome de Fontainebleau.

Partager
LIRE AUSSI
Coupe de Vitesse : Sohrawardi conserve son titre !
Prix Viking : Nifal Maamora était le plus fort !
Gran Premio Valderas (INT) : Kodiak West la plus forte, les marocaines Eudoxia et Soupha pas ridicules