Hippisme

France : à l’aube d’une journée historique pour le Maroc ?


Depuis une quinzaine d’années, les Marocains ont essayé plusieurs fois de décrocher un Groupe PA en Europe. Mais rien n’y fait. Même des Djarnizam Maamora (Nizam), Moubtassim (Leeroy de Chaillac) ou encore Nour Thabet (Dormane) pour ne citer qu’eux, n’ont pu franchir le poteau en tête à ce niveau, sur le vieux continent. Mais cette année, et avec des représentants de leurs élevages, le scénario pourrait bien s’inverser pour la Famille Hakam ou M’hammed Karimine qui déploieront donc respectivement, Al Noury et Salma Nour Grine. Ces deux produits de No Risk Al Maury ne s’élanceront pas comme les favoris au betting, mais leurs chances incitent tout de même à la méfiance. D’une part, en raison de leurs performances ; et d’autre part, parce qu’ils dépendent d’entraîneurs redoutables sur la planète PA : Thomas Fourcy et Madame Elizabeth Bernard. Le premier n’a pas pour habitude d’entraîner des chevaux qui n’appartiennent pas à Al Shaqab Racing, tandis que sa compatriote connaît une belle réussite avec les chevaux maghrébins, puisque un autre de ses élèves, le tunisien Hajres (Nizam) vient d’offrir un premier Groupe 1 PA au Maghreb. Dernière chose, et ce n’est pas le moindre des arguments en faveur de nos deux 3 ans, leur potentiel n’est pas éloigné, voir même meilleur que beaucoup d’autres participants.


Partager
LIRE AUSSI
Grand Prix du Bureau Permanent : Kalimera s’envole vers d’autres cieux !
Prix Pocker (C) : Yammen, ainsi soit-il
Billet : chapeau la SOREC !