Hippisme

Espagne : la campagne des ‘’Karimine’’ continue !

Nouvelle terre de conquête des Oranges fluo, l’Espagne a attiré une fois de plus les représentants de M’hammed Karimine. Après une première gloire acquise le 08 avril dernier sur l’hippodrome de Zerzuela, grâce à Belle Plante (Planteur) qui est engagée d’ailleurs dans la préparatoire des Oaks de Madrid ce dimanche, Eduardo Buzon retourne dans son pays d’origine en quête de nouveaux sacres. L’enfant d’Andalousie va aligner pas moins de trois partants dans le Grand Prix Sheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan (Listed-PA) point d’orgue de la journée de ce samedi 05 avril sur l’hippodrome de Seville. Une réunion organisée dans le cadre du centenaire de la naissance du fondateur des Emirats Arabes Unis. Alors que la conférence mondiale des courses de chevaux arabes bat son plein dans la capitale espagnole, le team Karimine prépare minutieusement son armada. Les détails.

 Diabolo Hipolyte, Amar et Evrest Hipolyte, en lice dans le ‘’Sheikh Zayed’’ !

Le premier nommé sera l’atout maître des oranges fluo. Il se présentera avec un CV sortant totalement du lot. Seul vainqueur de course de Groupe au départ de cette Listed, le champion en titre du Grand Prix de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan (Gr.3) sera le concurrent le plus titré au départ de cette épreuve. Le fils de Nashwan Al Khalidiah ne devrait pas taper loin, d’autant plus que la distance imposée (1500m) servira ses intérêts, lui qui aime aller de l’avant et ne lâche pas aussi vite le morceau. Seule crainte pour le héros du prix Jawahir (Listed), le gazon qu’il va découvrir et l’état de la piste qui reste pour le moment un véritable point d’interrogation. Par contre, ces deux paramètres ne devraient effrayer la représentante de Hamdan Al Maktoum, Ajaayib (Mahabb) présentée par François Rohaut. Cette jument de 4ans avait remporté son maiden pour sa quatrième sortie au mois de septembre dernier, avant de finir au pied du podium du French Arabian Breeder’s Challenge (Gr.2). Elle vient d’effectuer un sage course de rentrée (5°) après six mois d’absence, dans un lot bien composé et sur un terrain pénible. Si sa condition physique est super bien avancée, elle aura son mot dire pour la victoire. La victoire, elle peut sourire également au frère utérin de ‘’Diabolo’’, Evrest Hipolyte (Nizam) qui vient de bien se comporter dans le prix Ouarzazate (Listed-1900m) de Kerchera (Kerbella), en devançant de plusieurs longueurs son frangin. Dauphin de Bint Grine (General) dans le prix Mansour Dahbi (Listed-1750m), le fils de Mantalo sera l’un des 4ans les plus redoutés dans cette épreuve regroupant huit protagonistes, et n’est donc pas incapable d’offrir un premier black-type espagnol à son propriétaire. Troisième atout d’Eduardo Buzon, Amar (Majd Al Arab) qui reste sur une bonne deuxième place derrière la derby-winner Enigma Al Coyan (Shart Al Khalidiah), n’a pas traversé le détroit de Gibraltar pour jouer les p’tits lièvres. Il s’élancera avec de légitimes ambitions pour les toutes premières places. Déléguée par le redoutable Thomas Fourcy, la 4ans d’Al Shaqab Racing, Al Naama (Majd Al Arab) incite à la méfiance, sachant que son maître ne se déplace jamais pour faire du tourisme. Jument toujours maiden, elle s’est faite toisée dernièrement par le très bon Rawdah (Dahess) deuxième du French Arabian Breeder’s Challenge (Gr.2) à seulement deux longueurs de Rodess du Loup (Dahess). Une candidate qui pourrait alors brider le rêve des supporters de la casaque orange fluo.

Revivez la victoire de Diabolo Hipolyte dans le GP de SAR le Prince héritier My El Hassan (Gr3-1750m)

L'écurie ''Karimine'' à l’honneur !

L'écurie ''Karimine a été à l'honneur dans le Grand Prix De S.A.R le Prince Héritier Moulay El Hassan à l'occasion du meeting international, puisque son représentant Diabolo Hipolyte (Nashwan Al Khalidiah) s'est battu comme un diable pour faire triompher les couleurs de l'écurie devant une coalition étrangère conduite par Al Shaqab Racing bien sur avec la très bonne conduite de Abderrahim Faddoul. Quant à la deuxième place est revenue au représentant de Laraichi Abderrahmane, Jazzar (Mahabb) qui a bien fini.

Publiée par Derby Hippisme sur dimanche 19 novembre 2017

 

Revivez la 2° place d’Evrest Hipolyte dans le Mansour Dahbi (Listed) courue au mois d’octobre dernier 

Bint Grine "black type" !

La représentante de l'écurie "Karimine", Bint Grine (General) a gagné avec la manière des grands le prix Mansour Dahbi (Listed) pour tous chevaux de 3 ans. Attentiste au sein du peloton, puis malheureuse dans le dernier tournant sous la conduite de Amine Moughat qui s'entend à merveille avec la pouliche, elle s'est faufilée au début de la ligne droite pour trouver le passage, puis elle a fini comme avion furtif, pour démolir tous sur son passage, prouvant qu'elle est bien la meilleure purs sang arabe De 3 ans de cette année. Grâce à sa victoire dans cette "Listed", Bint Grine devient la deuxième "Mor" à être black type à trois ans après la "Sedrati" Youjiza en 2014. Quant à la deuxième place, elle est revenue à son compagnon de fourrage l'autre "Karimine", Evrest Hipolyte (Nizam) qui a fini à la vitesse du vent pour venir coiffer sur le fil la "Daissaoui", Enigma Al Coyan (Shart Al Khalidiah) qui a pris la troisième place. Pour plus de détails suivez votre prochain numéro du journal "Derby".

Publiée par Derby Hippisme sur samedi 7 octobre 2017

 

Injal, partant pour le Sheikha Fatima

Ce fils de Jalnar Al Khalidiah prendra part au championnat mondial des apprentis jockeys programmé ce samedi 04 mai à l’occasion de la réunion dédiée au Sheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan. Cette  compétition réunira huit Pur-sang Arabes d’âge sur le parcours 1900 mètres de l’hippodrome de Séville. Ayant montré plus de vitesse que de tenue, ce mâle de 4ans risque de juger la distance interminable, d’autant qu’il va devoir rendre beaucoup de livres à pas mal de ses adversaires du jour. Sa forme du moment est sujette à caution et l’imaginer franchir le poteau en lauréat serait irrationnel. Mais ça reste une course et il faut la courir. L’attraction de cette épreuve sera l’inédit Haramil (Amer) qui est un frère utérin du champion Nafees (Azadi) double vainqueur de Groupe 1 dont le Qatar Derby des Pur-sang Arabe de 4ans. A l’instar de son demi-frère, Haramil est élevé par l’écurie Royale d’Oman et défend aussi les mêmes couleurs ainsi que le même entraînement, c’est-à-dire celui de Charles Gourdain. Il devrait donc faire honneur à ses origines. Concurrent le plus expérimenté du lot, le top-weight Al Mah’Youb (Dormane) qui est issu de la grande championne Al Moutawakila (Al Sakbe) gagnante de l’édition 2012 du Qatar Total Arabian Trophy des Juments (Gr.1), peut également bien faire, mais il faudra damer le pion à son coéquipier Haramil. Pris de vitesse le 04 avril dernier, date de sa seule sortie où il terminait sixième d’un lot beaucoup plus huppé que celui qui nous intéresse, Dartianne (Dahess) métrite crédit dans ce tournoi qui nous semble des plus ouverts avant coup malgré le peu de partants.

 Belle Plante et Eudoxia, au départ du Prix de la Commune de Madrid (B)

Onze demoiselles de 3ans vont se tirer leurs chignons dans cette épreuve servant de préparatoire pour les Oaks de Madrid (A-2400m-56.000 €) prévus le 27 mai prochain sur ce même hippodrome de Zerzuela. De retour sur le parcours de son plus beau jour , un après-midi où elle offrait une première victoire espagnole au fondateur du haras de Grine à la grande joie de tout un peuple, Belle Plante (Panteur) est prête à rugir de nouveau. Plébiscitée dans la presse ibérique, la complice de Yohann Bourgois portera fièrement son statut de favorite. Son entourage ne lui demandant pas l’impossible, elle n’aura qu’à rééditer ce départ canon, cette accélération foudroyante, ce changement de vitesse époustouflant, cette ténacité jugée implacable par Luminic (Duke of Marmalade) et Nieves (So You Think) dans le Premio de Manola (C-2100m), pour se présenter devant la porte du ‘’Diane’’ espagnol avec une robe de princesse. Pour y parvenir, il faudra tenir une nouvelle fois en respect les deux pensionnaires de Jorge-Antonio Rodriguez, à savoir la grise à la  pointe redoutée, Nieves, venue comme pour  le priver du succès dernièrement avant de s’incliner dans les dernières foulées, et Jimena (Sixties Icon) battue par les starting-gates dans ladite course de référence. Attention également à Briscola (Redoute’s Choice) pas revue depuis la veille du jour de Noël, et son succès sur les 1600 mètres de Lingfield. Sa capacité à pouvoir aller sur le double kilomètre reste certes à prouver, mais cet ex-pensionnaire de John Gosden ne manque pas des gouttes de tenue dans ses veines en digne petite fille de Sadler’s Wells. Ayant un peu déçu dans la Poule d’Essai des Pouliches espagnoles, l’autre représentante de M’hammed Karimine, Eudoxia (Pedro the Great) sera en quête de réhabilitation dans ce tournoi où elle revoit un peu ses ambitions à la baisse. Nous souhaitons une belle campagne à tout le team Karimine. 

Revivez la victoire de Belle Plante dans le Premio de Manola (C-2100m) Nieves (3°) Jimena (5°) 

La belle victoire de la représentante de l'écurie Karimine M'hammed, Belle Plante (Planteur) sous la très bonne conduite de Yohann Bourgois.

Publiée par Derby Hippisme sur dimanche 8 avril 2018

Partager
LIRE AUSSI
Tristesse : Darnfiss a rejoint les étoiles
Cherguiya ou le formidable doublé du Haras des Sablons !
Prix Martin Gonzales (A) : Kryfi crée la surprise