Hippisme

News : Un né et élevé au Maroc se classe quatrième sur la piste de Al Ain


Vendredi 15 février dernier à l’hippodrome de Al Ain (Emirats arabes unis), un cheval né et élevé au Maroc était au départ d’un maiden (1.800m) : Mamlakah (Tornado de Syrah) un MOR que l’on avait déjà évoqué dans nos colonnes en fin de saison passée. Désormais âgé de 5 ans, ce « PA »  qui est entraîné localement par Khalifa Al Neyadi, a longtemps galopé en bonne place dans le groupe de tête, plutôt au centre de la piste, mais n’a pu suivre les deux premiers à l’entrée de la ligne droite. Du coup, tout en fournissant un effort final honorable, il a été très nettement dominé par le duo de tête, puis a perdu la troisième place d’une petite tête dans les dernières battues. Soulignons que ce MOR appartenant à un petit propriétaire émirati, a été rebaptisé Mamlakah après avoir été exporté aux Emirats en 2017, son naisseur Jamai Ghizlani Anas ayant pourtant enregistré ce propre frère de l’honnête Zaghloul Al Boraq (Tornado de Syrah) auprès de la SOREC sous le nom de Drar Al Boraq (Tornado de.Syrah). Il faut rappeler que plusieurs MOR avaient été exportés vers les EAU en 2017, principalement suite à des transactions effectuées dans la ville de Marrakech entre professionnels et propriétaires dans le cadre de la 8ème conférence internationale des courses de PA qui fut un véritable succès, d’ou Mamlakah ou encore le né et élevé du Jalobey Racing, Djomander Maamora (Pomander) qui s’y était emparé de deux accessits pour ses premiers pas fin 2017 après avoir notamment triomphé au niveau des « CP » dans le Royaume. Malheureusement, le fils de Pomander n’est plus paru en compétition depuis ce jour.


Partager
LIRE AUSSI
Vente Fal Stud : un top price à 180.000 dirhams
Prix Viking : Nifal Maamora était le plus fort !
Nizafak affiche des progrès !