Hippisme

El Jadida : L’essentiel du mercredi 20 juin

Irrésistible, Abderrahim Faddoul a signé un magnifique triplé en menant au succès Mahjouba Bmh (Rament), Kawtari (Tandor) et Nabil Dam (Majeur) de quoi renforcer un peu plus son statut de leader chez les jockeys. Son frère, Kacem Faddoul a également confirmé sa belle réussite cette saison en remportant le quinté avec Drejo (Mastercraftman), tandis que Youssef Laamangar n’a pas tremblé en menant au succès Paco Souv (Paco Boy) qui s’annonçait comme le favori du Prix Exbury (D-1.850m). 

Prix Exbury (D) : Paco Souv la méritait
La satisfaction du devoir accompli. Youssef Laamangar et Paco Souv (Paco Boy) ont fait le job. Vite positionné à l’extérieur de l’animateur Pigasus (Dovil Boy), le représentant du Docteur Sedrati n’a fait qu’une bouchée de l’opposition quand il a pris l’avantage à l’entrée de la ligne droite, lui qui venait d’obtenir une 2ème place derrière la championne Think Twice (Bold Quest) à un niveau nettement supérieur. Une victoire qui a visiblement fait plaisir à son jockey qui brille pour la 1ère fois avec cet élève de Fatmi Ech-Charty, lequel avait commencé sa carrière sous l’entraînement de Jean-Claude Pecout.

Une réussite éclatante pour Shart Al Khalediah
Dans le Prix Tidjani ( D-1.850m) la deuxième épreuve au programme de cette réunion, la représentante de Abdelahq Lazrak, Hayfae El Ghaba (Shart Al Khalidiah) a ouvert son palmarès sous la conduite de Abdeslam El Hafidi. Ce succès vient confirmer la réussite insolente de son père Shart Al Khalidiah (Tiwaiq) dont les produits de trois ans ne cessent de briller cette année. Importé au Maroc en 2013, l’étalon stationné au Haras de l’Atlas (Kamal Daissaoui) qui est le seul fils de Tiwaiq à faire la monte dans le Royaume, semble véritablement à l’aube d’une grande carrière de reproducteur.

Mahjouba Bmh enfin récompensée
Seulement huit concurrents s’affrontaient dans le Prix Sandra (D-1.700m) un maiden pour AA à 25% de 3 ans. Mahjouba Bmh (Rament) qui tournait autour du pot, a enfin ouvert son palmarès. Restant sur toute une série d’accessits, la représentante de Abdelkader Nabousli qui était confiée à Abderrahim Faddoul, méritait vraiment de voir sa régularité récompensée. Vite dans le sillage des premiers, elle a placé une belle accélération dans le dernier tournant et a dominé la situation très facilement. 

Un doublé pour le tandem El Hafidi-Lazrak
La 4ans Razikate (Maslamah) n’avait pas encore franchi le poteau en tête en 16 sorties, impair qu’elle a réparé dans le Prix Salonika (D-1.700m). Il faut dire qu’elle a bénéficié d’un parcours en or dans le groupe de tête, ce qui lui a permis de faire la différence au bon moment et d’offrir un doublé au tandem Abdeslam El Hafidi-Abdelahq Lazrack, déjà victorieux de la deuxième épreuve du programme.

Et de 2 pour Nemrod
Peu importe le niveau auquel vous vous produisez, il est toujours difficile de réussir un come-back après une très longue absence. Ainsi, seulement quelques chevaux parviennent à réussir cet exploit. Qazwin (Zoubayd) a par exemple préservé son invincibilité la semaine dernière à Anfa, après près de deux ans d’absence. Ce mercredi, son ancien compagnon d’écurie, Nemrod (Sensible) qui avait lui aussi effectué un retour gagnant le mois dernier après deux ans d’absence, a signé son 2ème succès de l’année. Né et élevé au Haras Royal les Sablons, le représentant de Nada Fariat qui était confié à Abdelkabir Benlarbi, a intégré progressivement le groupe de tête avant de prendre les commandes à l’entrée de la ligne droite et de vaincre assez facilement. Il devrait continuer à faire plaisir à son nouvel entourage. Il n’est d’ailleurs jamais sorti des cinq premiers depuis qu’il a été acquis par sa nouvelle propriétaire.

Les frères Faddoul à l’honneur
Ayant annoncé en début de saison qu’ils souhaitaient s’attaquer au record de Saïd Madihi, les frères Faddoul ne cessent de se distinguer depuis le début de l’année. Encore une fois, ils se sont illustrés pendant cette réunion en s’emparant notamment des deux premières places du Prix Diable (B-2.400m) qui était support du quinté. Toutefois, la hiérarchie a été bousculée, puisque c’est Kacem, en selle sur l’élève de Stéphanie Haesmans, Drejo (Mastercraftman) qui a devancé très sûrement Abdo, lequel était confié à Thanx For Nothing (Myboycharlie). Kacem Faddoul comptabilise désormais 54 victoires cette saison, tandis que son frangin, qui a pour sa part signé un magnifique triplé au cours de cette réunion, est toujours solidement installé en tête au classement des jockeys avec 101 réalisations.

Partager
LIRE AUSSI
Doublé du tandem L.Cherkaoui/Z.Madihi !
Vente d’Eté: Karimine était présent !
Débuts victorieux du frère de Sultan !