Hippisme

El Jadida : L’essentiel du lundi 18 juin


La réunion de ce lundi à El Jadida était notamment composée de cinq courses D. Ne semblant pas réunir des « foudres de guerre », elles ont quand même permis à plusieurs candidats de se révéler. 

Débuts tonitruants de Hushanda
Très chuchotée avant coup, Hushanda (Husayn) une fille de Handassah (Sensible) une jument qui avait été élevée par le regretté Jean-Pierre Laforest, n’a pas déçu ses nombreux preneurs en remportant le Prix Aiglon (D-1.850m) la 1ère épreuve du jour. Patiente dans le dernier tiers du peloton, la partenaire de Abderrahim Faddoul n’a pourtant pas bénéficié d’un superbe parcours. Contrainte de virer en cinquième épaisseur dans le dernier tournant, elle a néanmoins placé une splendide accélération. Elle s’est imposée en sujet déclassé. De très bon augure pour l’avenir de cette pouliche qui avait fait monter les enchères jusqu’à 180.000 dirhams lors d’une vente organisée par le Haras Royal les Sablons.

Mared débute également par la grande porte
Une demie-heure après les débuts victorieux de Hushanda, ont été programmés les premiers pas de Mared Fal (Mared Al Sahra) à l’occasion du Prix Maha (D-1.100m). Coup d’essai, coup de maître, puisque ce proche parent de la placée de Listed PA Dahsilva (Dahess) dont l’entraîneur Stéphane Coerette a parfaitement réussi son intégration au sein du team Fal Stud, s’est immédiatement imposé, devant Ghofrane (Shart Al Khalidiah) et Nazim Atlas (Nizam) qui avaient l’avantage d’avoir déjà couru. 

Narjiss renoue avec la palme
Élevée par Mohamed Aziz Benani, la protégée de Abdelhaq Lazrak qui avait triomphé dans l’édition 2015 du Critérium des 2 ans des anglo-arabes à 50% (CP-1.300m) a retrouvé le chemin du succès dans le Prix Email (D-1.100m). Lauréate pour la dernière fois en septembre 2017, la fille de Pomander est venue sur les talons des premiers dans le dernier tournant, avant d’avoir le dernier mot et de s’imposer de peu. Sur la même ligne, son compagnon d’écurie Jackson (Mon Ali) s’est octroyé l’accessit d’honneur, devant Batal Al Forsane (Miloud) un ancien lauréat de Coupe de Vitesse des anglo-arabes (CP-1.200m).

Une première pour Rogmadit et son propriétaire
Huitième pour ses débuts à la fin du mois dernier, la 3 ans Rogmadit (Lord Shanakill) n’a pas tardé à ouvrir son palmarès, dominant courageusement Rakeezah (Cape Cross) la seule à pouvoir la suivre dans la ligne droite du Prix Emillal (D-1.850m). Par la même, la fille de Lord Shanakill qui était confiée à Omar Lakjel, a permis à son propriétaire Siham Tajjedin de voir ses couleurs briller pour la 1ère fois.

Kebella ouvre son palmarès dans le Royaume
Auréolée de plusieurs accessits dans son pays d’origine, la FR Kebella (Kerbella) a fait belle impression en signant le premier succès de sa carrière, faisant sien la dernière épreuve du jour, le Prix Energie (C-1.700m). Vite en tête, la représentante de Mounir Bellahbib a contrôlé la course d’un bout à l’autre du trajet, s’imposant avec un plus de deux longueurs d’avance sur sa dauphine, Zina Al Zarayan (Kerbella). 


Partager
LIRE AUSSI
Heureuse de Grine, un après ‘’Dawaleyf’’ !
Prix Sahara (C) : Waddan dépose son coéquipier Mawkatyr !
Karimine – France : 2°, Insandi dégage beaucoup de fumée dans le prix des Chênes, alors qu’Isalys connait tous les malheurs dans le prix d’Aumale !