Hippisme

Casa-Anfa : Une belle journée de préparatoires pour Eric Legrix


Eric Legrix ne pouvait rêver mieux vendredi dernier sur l’hippodrome de Casa-Anfa, les deux représentants de l’écurie Hakam faisant afficher 100% de réussite. En effet, après Kerchera (Kerbella) qui s’est offert la tête de Adi de Saint Lon (Al Saoudi) à l’arrivée du Prix Imperial Batal (A-1.750m), Neville (Zack Country) a survolé la quatrième et dernière course A du jour, le Prix Passion (A).

Quatre “A”, l’hippodrome de la capitale économique tenait une réunion préparatoire à la Journée Hassan II. Une revue d’effectif de plusieurs catégories était proposée. Du côté des professionnels, une chose à retenir avant tout : Eric Legrix et ses résultats actuels à la tête de l’effectif Hakam. Après un légère passage à vide de quelques mois, l’ex crack-jockey avait signé un retour au premier plan cet été grâce à la facile victoire de Al Noury (No Risk Al Maury) à l’arrivée du Derby des 3 ans (CP). Mais depuis le départ de son champion à l’entraînement chez Thomas Fourcy, cette réussite ne se dément pas et a encore pu se vérifier au cours de cette belle journée, marquée par un sans-faute de l’écurie Hakam.

Neville, courra ou courra pas ?
Des deux A remportées par l’écurie Hakam, commençons d’abord avec les anglos de 3 ans, car le Prix Passion (A-1.300m) est sans doute le plus simple à déchiffrer grâce à la démonstration de Neville (Zack Country). En dépit de ses 59kg sur le dos, le partenaire de Zouhair Madihi s’est imposé d’une classe devant ses quatre adversaires du jour. A 3 semaines du Prix Tour Hassan (CP-2.100m), les trois autres stars de la catégorie Fitrayn (Husayn), Lodansha (Miloud) et sa compagne d’écurie Zaza (Monzack) sont donc en sueurs. Reste à savoir maintenant si Eric Legrix affrontera les vieux dès cette année ?

1.750m : Kerchera (3) – Adi de Saint Lon (0)
Parmi les A les plus alléchantes, le Prix Imperial Batal (A-1.750m) voyait la rentrée de l’autre atout de l’écurie Hakam pour cette réunion, le 7 ans Kerchera (Kerbella). Déclaré NP en juillet dernier par son entourage, le compagnon d’écurie de Neville (Zack Country) a prouvé qu’il n’avait rien perdu de son talent malgré la présence de la star actuel des chevaux arabes, Adi de Saint Lon (Al Saoudi). Chacun avait remarqué cependant que la distance du jour n’était pas la tasse de thé de son grand rival, mais le Prix Allal Ben Abdellah (Listed PA-2.000m) programmé quant à lui dans cinq semaines, se courra néanmoins sur une distance plus longue. Au vu du faible écart à l’arrivée également : NEZ. Rien n’interdit de prévoir une revanche entre ces deux champions, même si Kerchera restera un rival de choix pour la Famille Semlali.

Dynamite Mus aisément, Az-Zubayr troisième pour sa rentrée
Le Prix Bois Fleuri (A-1.900m) ouvert aux tous chevaux de 4 ans et plus, ne voyait pas la participation de chevaux entraînés par Eric Legrix. En attendant, c’était l’autre A attendue avec au départ la bombe de Mohamed Al Al Garch, Dynamite Mus (Kentucky Dynamite) ainsi que du lauréat 2018 du Grand Prix Mohammed VI, le « Seyssel » Az-Zubayr (Sensible). Même si entre eux, un combat n’était pas programmé et n’a d’ailleurs pas eu lieu à l’arrivée, les deux chevaux restent néanmoins deux impressions à retenir en vue de la Journée du Grand Prix Hassan II. En effet, la championne de Zoubida Belfakir a encore prouvé ses capacités de dominatrice, galopant toujours sur la ligne de tête (une tactique qu’elle devrait employer à nouveau sur les 2.400m du « Bureau Permanent ») alors que le représentant des Sablons s’est emparé de la troisième place après avoir été monté comme un MOR qui effectuait sa rentrée en vue d’un tout autre objectif, le Grand Prix du Roi Hassan II (CP-2.100m). Bilan du “Bois Fleuri” : leurs chemins ne se croiseront probablement pas au début du mois prochain, mais nos deux champions devraient s’élancer avec une 1ère chance de vaincre, en se produisant chacun de leurs côtés.

Prix Hodel (A-1.750m) : Boltril à la lutte
Enfin, c’était sans doute la “A” la moins relevée de cette journée et à l’arrivée de cette épreuve réservée au MOR de 3 ans, le hongre Boltril (Bold Quest) a créé la surprise en brillant pour la 1ère fois dans cette catégorie. Présenté par Sammir Fannane, pour les couleurs en grande forme de Abdellah Saidi, le partenaire de Amine Moughat s’est imposé courageusement en prenant l’avantage à l’extérieur de la piste, après une vive explication dans les derniers mètres face à Torosery (Toronado) venu également en dehors prendre le meilleur sur l’animatrice, la petite Herked (Hermival). A l’arrivée, le chrono : 1’56’’41 n’est pas convaincant. Les écarts à l’arrivée non plus : CE – 1L. 1/4. Tout cela confirme qu’en l’absence des deux leaders de la génération, « Aawam » (Zanzibari) et Aazam de Grine (Hermival) la génération des MOR de 3 ans (Psa) aura beaucoup de mal se distinguer prochainement à l’arrivée d’une CP.


Partager
LIRE AUSSI
Coupe de Vitesse : Sohrawardi conserve son titre !
Prix du C.C.C : Aishak Maamora, la tardive qui n’a pas tardé…
Meeting International du Maroc : deux grands caps franchis…en trois petites années !