Hippisme

Billabong, Djarnizam Maamora et les autres fusées de Sharif El Alami


Il y a tout juste quatre ans (le 7/6/2015), Billabong (Gentlewave) prenait la deuxième place d’un Groupe 1 à Milan, soit l’une des meilleures performances de l’histoire réalisées par un MOR. Comme Djarnizam Maamora (Nizam), Famous Mark (Mr Sidney) ou encore Atlas (Colossus), ce vainqueur de Mohammed VI est le fruit de l’imagination d’un seul homme : Sharif El Alami, le fondateur du Jalobey.

Sharif El Alami s’était distingué pour la première fois en Europe, avec Papillon Rose (Indian Danehill) en 2007. Il avait lancé le projet Jalobey environ deux années plus tôt alors qu’il n’était âgé que de 22 ans. Les victoires à l’étranger et les « CP » avaient rapidement suivi. Dès lors, le succès dont chaque naisseur marocain rêve, le Grand Prix Mohammed VI était arrivé assez vite, si l’on se focalise uniquement sur l’échelle-temps de l’élevage. En effet, son premier succès a eu lieu même pas 10 ans après ses débuts. C’était avec Billabong (Gentlewave) présenté par Jean de Roualle et monté par Abderrahim Faddoul.

Les 7 gagnants de Sharif El Alami à l’étranger
Année-cheval-origine-Prix-hippodrome
2007-PAPILLON ROSE-Indian Danehill et English Rose-Mijas Cup (International)-Mijas
2010-SAFIR DE LAVABRE-Hasa et La Petite Brunette-Prix Andre Lahouille (E)-Dax
2011-ALCHIMIA-Trade Fair et Alchimiste-Prix du Puit d’Orleans (E)-Compiègne
2012-ALCHIMIA-Trade Fair et Alchimiste-Prix de La Promenade Plantée (B)-Paris-Longchamp
2013-DJARNIZAM MAAMORA-Nizam et Djarnila Lotoise-Championnat de la Méditerranée du Pur-sang arabes (B)-Cagnes-sur-Mer
2015-BILLABONG-Gentlewave et Lunattori-Prix de Morrieres (D)-Chantilly
2015-BILLABONG– Gentlewave et Lunattori-Prix Lord Seymour (Listed)-Longchamp

Une réussite exceptionnelle
Le Mohammed VI 2013 a été suivi par un autre, si l’on ne s’intéresse toujours qu’à la catégorie naisseur. Sharif El Alami, entouré de la même équipe, s’était en effet distingué l’année suivante chez les PA avec Djarnizam Maamora (Nizam). Maintenant, si l’on ajoute à ces deux succès, ceux obtenus en tant que propriétaire et copropriétaire avec Safety Meeting (Kingmambo), Veidhleadoir (Malibu Moon) ou encore Striving (Koningstiger), le fils de Abdelouahed El Alami est le recordman de victoires dans cette compétition internationale. Six succès en une petite quinzaine d’années, c’est prodigieux ! Car en d’autres termes, cela signifie qu’il a touché un gagnant de Mohammed VI quasiment une année sur deux.

De Hula Hands à Atlas
En mai dernier, face aux importés du Grand Prix Mohammed V (CP-2.400m) Atlas (Colossus) est devenu le dernier représentant de Sharif El Alami à s’imposer au niveau des courses principales. Il provient de la meilleure reproductrice du Jalobey : Hula Hands (Rahy) qui a donné deux autres gagnants de courses principales avec l’immense Sultan (Sensible) et Hiro Hito (Exceed and Excel). Le seul petit bémol avec cette jument d’origine américaine, c’est qu’elle n’a encore jamais produit un gagnant de Grand Prix Mohammed VI. Une erreur de l’histoire qui pourrait rapidement se rattraper avec l’impressionnant Atlas.

Trois pour Thami Cherkaoui
Trois des six gagnants de Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour Sharif El Alami étaient entraînés par Thami Cherkaoui, deux par Jean de Roualle et le dernier par le regretté Emilio « Mil » Borromeo. Pour arriver à la couronne, chacun de ces chevaux avaient suivi un parcours différent. Notons que Atlas (Colossus) possède un peu le même profil que Billabong (Gentlewave) qui s’était imposé dans l’édition 2013. Ces deux-là ont plusieurs points communs, notamment d’avoir été économisés durant leur jeunesse, puis de s’être imposés pour la première fois au niveau des « CP » à l’âge de 4 ans.

Les 6 gagnants de Grand Prix Mohammed VI pour Sharif El Alami
Année GAGNANT Père Entraîneur Jockey
2007 SAFETY MEETING Kingmambo Thami Cherkaoui Stéphane Coerette
2009 VEIDHLEADOIR Malibu Moon Thami Cherkaoui Ahmed Lakjel
2010 VEIDHLEADOIR Malibu Moon Thami Cherkaoui Ahmed Lakjel
2013 BILLABONG Gentlewave Jean de Roualle Abderrahim Faddoul
2014 DJARNIZAM MAAMORA Nizam Jean de Roualle Abderrahim Faddoul
2016 STRIVING Koningstiger Emilio Borromeo Abderrahim Faddoul

D’autres représentants de Sharif El Alami ont marqué de leur empreinte notre époque et tiennent d’ailleurs toujours le haut de l’affiche. Le 15 mars dernier, l’extraterrestre Famous Mark (Mr Sidney) triomphait pour la quatrième fois de suite dans le Moulay Rachid (CP-1.900m). Il s’agissait de sa huitième victoire de « CP ». Seul un cheval comme Sultan (Sensible) a réussi à faire mieux. Il ne faudrait pas non plus oublier de citer Astrostar (Traditionally) quatrième d’une listed en Italie après avoir remporté l’édition 2011 du GP des Éleveurs (INT-1.900m). Mais ce n’est pas tout, puisque pour continuer d’illustrer le grand travail de sélection et d’intégration réalisé par leur naisseur, soulignons que plusieurs chevaux du Jalobey Stud ont brillé au meilleur niveau après avoir été vendu à d’autres propriétaires, comme Nifal Maamora (Nizam), Touron (Candy Gift) ou encore Singasong (Safety Meeting). Aujourd’hui, chaque bon éleveur dans le Royaume sait bien qu’acheter du “Jalobey” est un gage de grande qualité.


Partager
LIRE AUSSI
Prix Kalila (A) : “Nifal” toujours au sommet
La réunion de dimanche à Khemisset transférée le lendemain à Anfa
Saïd Madihi, ce dur-à-cuir !