Hippisme

Abdo, Sedrati, Buzon-Bobillo et les autres


A mi-saison, Derby vous propose un point sur les différents classements (entraîneurs, propriétaires, jockeys et naisseurs)….

Jockey : Abdo vers un premier titre
A 24 ans, Abderrahim Faddoul (105v) se dirige tout droit vers son premier titre de champion chez les pilotes. Le crack-jockey est sur les bases du record détenu par Saïd Maidhi (84) qui comptait également une centaine de victoires à la même période l’an passé. Sur la touche actuellement, ce dernier semble voué à la place de dauphin. A moins que son neveu Zouhair Madihi (83) ne lui ravisse cet honneur.

Propriétaire : Le Docteur Azzedine Sedrati veut reprendre sa couronne
Vainqueur en 2016, le Docteur Azzedine Sedrati (6.129.850 dirhams) pourrait bien décrocher un deuxième titre de premier propriétaire cette année. La victoire au plus haut niveau de War Back (Il Warrd) dans le Prix Zakaria Hakam (CP-1.750m) ainsi que de Moubna (Moubtassim) à l’arrivée de la Poule des Pouliches (CP-1.750) lui ont permis de prendre les devants face à Kamal Daissaoui (5.666.750 dirhams). A la troisième place mais à distance, on retrouve M’hammed Karimine (3.893.000 dirhams) qui a notamment remporté la Poule des Poulains (CP-1.750m) avec Fath Grine (Shart Al Khalidiah).

Naisseur : Le Docteur Azzedine Sedrati vers un nouveau sacre
Avec déjà plus de 4.000.000 de primes, le Docteur Mohamed Azzedine Sedrati est quasiment assuré de remporter un nouveau titre de champion chez les naisseurs, une catégorie qu’il domine depuis 2013. A la faveur des bons comportements de Amenvol (Amenhemat), Dragkey (Dragon Pulse) et autres Mouhind (Moubtassim), le dirigeant du Fal Stud devance très nettement le Jalobey Stud de la Famille El Alami (1.830.600 dirhams) ainsi que le Haras Royal les Sablons (1.801.075 dirhams).

Entraîneur : Les derniers arrivants en haut de l’affiche
Le panorama marocain des entraîneurs a pas mal évolué durant les dernières saisons. De nouveaux visages ont ainsi affirmé une position d’opposition directe aux plus anciens. Eduardo Buzon-Bobillo, Olivier Benoist et autres Taher Fellahi, présentent régulièrement des partants et y connaissent de plus en plus de réussite. Au mercredi 27 juin, le fauteuil de leader est ainsi occupé par Eduardo Buzon-Bobillo, l’entraîneur de l’écurie Karimine qui n’a fait son apparition sur les programmes qu’en 2017. Fatmi Ech-Charty apparu deux ans plus tôt, figure à la quatrième place pointant derrière Joel Seyssel et Mustapha El Kandoussi. En descendant un peu dans le classement, on trouve également Eric Legrix (6ème ) et Olivier Benoist (7ème) qui sont loin d’être les plus anciens sur le circuit.


Partager
LIRE AUSSI
Sharif El Alami : “Famous Mark se retire saint et net”
GP Hassan II : Qazwin, en tête d’un fabuleux trio royal !
Prix Zizou (C-2ans) : Herked sort le grand jeu quand trois « Blues » éjectent leur compère !